L'estomac sur pattes à... Saint-Genès-de-Castillon

25/10/11 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Weekend

Où il est question de vins sur palettes et d'un tendre morceau de viande.

L'estomac sur pattes à... Saint-Genès-de-Castillon

© MV

Il n'y a pas si longtemps, j'étais du côté de Bordeaux, dans les environs de Saint-Emilion pour être plus précis. J'y allais pour faire un reportage sur le remarquable château Ad Francos - à lire dans le Weekend 43, spécial gastronomie du 28 octobre. Grâce aux propriétaires de ce château - des Belges, les Vossen -, j'ai pu non seulement assister au dernier jour des vendanges mais également interviewer le fameux Michel Rolland - interview à lire bientôt dans ces pages - et découvrir quelques-unes des tables de la région.

Parmi celles-ci, j'ai eu un gros coup de coeur pour Le Comptoir de Genès qui se trouve à Saint-Genès-de-Castillon. La rencontre tenait de l'improbable tellement il est difficile d'imaginer un tel lieu dans un si petit village. N'empêche, le concept est imparable - on ne doute pas qu'il fasse des petits. L'idée étant de proposer un restaurant qui soit une vitrine des producteurs du coin. Du coup, très logiquement, on ne trouve dans ce restaurant-bar à vins-épiceries que des vins de l'appellation "Castillon-Côtes de Bordeaux" - soit 100 références.

Pour mettre cela en scène, pas d'artifices, juste des palettes en bois sur lesquelles sont entassées les cartons de vin. Loin de donner dans le cheap, cette mise en forme est terriblement gourmande à tel point qu'on est tout excité rien qu'à l'idée de la bouteille que l'on saisit par le goulot et que l'on emmène à table. La bonne nouvelle ? Un modeste 6 euros de droit de bouchon. Mon choix ? Le blanc du Comptoir de Vincent Galineau, soit un flacon sans manière et atypique dont le contenu est issu du pressurage direct du cabernet franc.

L'adresse prend place dans une ancienne salle de bal villageoise dont les volumes ajoutent à l'aspect brut de décoffrage du lieu. Des chaises Tolix prolongent idéalement cette atmosphère un rien post-industrielle. Les papilles titillées par le vin blanc frais et minéral, j'ai d'abord dégusté de sublimes rillettes (12¤) avant d'attaquer avec deux compères une côte à l'os bleue servies avec échalotes crues (72¤ pour 3). Il n'en fallait pas plus pour ne plus avoir envie de bouger. Heureusement, un autre terroir - les Côtes de Francs - nous tendait les bras, ça ne se refuse pas.

Michel Verlinden


Le Comptoir de Genès, 5, lieu dit La Croix, à 33350 Saint-Genès-de-Castillon. Tél. : +33 5 57 47 90 03. Ouvert de 12h à 14h30 et de 19h à 22h, fermé le dimanche et le lundi.www.comptoirdegenes.com


En savoir plus sur:

Nos partenaires