Le Belge Marijn Coertjens finit 3e aux World Chocolate Masters 2015

30/10/15 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Belga

La finale des World Chocolate Masters 2015 avait lieu au Salon du Chocolat de Paris, où dix candidats de pays différents s'affrontaient en proposant deux créations sur la journée.

Le Belge Marijn Coertjens finit 3e aux World Chocolate Masters 2015

Le Belge Marijn Coertens à l'oeuvre © DR

Le Français Vincent Vallée a remporté vendredi le titre de meilleur chocolatier au monde, après trois jours de compétition. Le candidat belge Marijn Coertjens a terminé à la troisième place de cette compétition, derrière le Japonais Hisashi Onobayashi.

"Les techniques utilisées lors de cette édition sont hallucinantes", a indiqué Davide Comaschi, l'ancien détenteur du titre de meilleur chocolatier du monde.

Peu avant 13h00, Marijn Coertjens a présenté sa "Pâtisserie of the day" composée d'un croquant de croissant sur la base et d'un gâteau spongieux au chocolat fourré à la compote d'abricots, garni d'une chantilly au chocolat et surmonté d'une mousse saveur noisette. La composition devait contenir au moins trois saveurs et textures différentes, et inclure un fruit dans la préparation.

Ensuite vers 16h00, le Belge a présenté son oeuvre d'art chocolatée. Tous les candidats avaient reçu une cage à oiseaux en métal dont les barreaux avaient été sectionnés. Sur le thème de la nature, Marijn avait imaginé une nature fragmentée contenant un toucan et deux singes incapables de se nourrir en raison de la déforestation, une problématique que le candidat belge voulait dénoncer.

Marijn Coertjens, âgé de 34 ans, travaille au "Peninsula hotel" à Hong Kong. En 2008, il a remporté le titre de meilleur pâtissier-chocolatier belge au concours Prosper Montagné, lorsqu'il officiait chez Ducobu, ainsi que la médaille de bronze, en 2011, à la Coupe du monde de Pâtisserie, dans l'équipe belge menée par Herman Van Dender. "La préparation pour cette édition du World Chocolate Masters m'a demandé trois ans, cela demande beaucoup de sacrifices pour arriver à ce niveau", avait-il confié.

Le jury, composé de vingt professionnels et présidé par Jean-Michel Perruchon, meilleur ouvrier de France 1993, ainsi que le maître-chocolatier canadien Christophe Morel, jugeait les différentes créations en prenant compte la présentation, le goût et les difficultés techniques mises en 1/2uvre.

Le finaliste remporte notamment 5.000 euros, un voyage dans une plantation de cacao, l'occasion de voir son oeuvre artistique exposée chez Harrods à Londres, ou encore un stage à l'Ecole Lenôtre à Paris.

Le Social Media Award a par ailleurs été remis à Diego Lozano (Brésil). Le public pouvait voter en ligne pour la pièce qu'il préférait: une oeuvre en chocolat de deux mètres de haut et de maximum 40 centimètres de large.

Nos partenaires