Le Bordelais, future capitale de l'Oenotourisme

29/08/12 à 22:05 - Mise à jour à 22:05

Source: Weekend

En 2015, Bordeaux va ouvrir un nouveau centre culturel et touristique centré autour du vin. L'occasion de revenir sur cette région qui a pour ambition de devenir la première destination oenotouristique d'Europe.

Le Bordelais, future capitale de l'Oenotourisme

© Reuters

En ouvrant début 2015 un nouveau centre culturel et touristique du vin, Bordeaux se donne les moyens de ses ambitions. Ce projet de près de 59 millions d'euros prévoit d'accueillir plus de 400.000 personnes par an. En développant son offre touristique et en facilitant la lecture de ses différents terroirs et appellations, la région de Bordeaux mise sur le boum de l'oenotourisme.

Il est vrai que près de la moitié des touristes viennent dans la région pour déguster ou acheter du vin. Avec plus de trois millions de touristes annuels selon l'Office du tourisme, dont 30% d'étrangers qui privilégient les circuits à la journée en autobus, ce nouveau genre de tourisme a de quoi séduire.

Outre les 10 itinéraires proposés par l'office du tourisme et diverses applications très pratiques en ligne comme Smartbordeaux et Bordeaux Wine Trip, il existe aussi cinq routes des vins à travers le vignoble Bordelais.

La route des Châteaux : du nord de la ville de Bordeaux jusqu'à la Pointe de Grave, cette route qui se concentre autour du Médoc vous fait découvrir les grands Crus Classés.

La route des Côteaux propose un périple au coeur du Blayais et du Dourgeais en longeant l'estuaire cette route vous permettra de déguster des vins ronds et fruités, mais aussi de découvrir la citadelle de Vauban à Blaye.

La route du Patrimoine vous emmène à Saint-Emilion, jolie ville médiévale classée patrimoine mondial par l'Unesco.

La route des Bastides qui entre différentes visites de monuments historiques vous permettra de découvrir des rosés jeunes et frais.
La route des Graves qui, bordée par la forêt landaise, propose des terroirs variés qui produisent les plus grands blancs comme le Sauterne ou le Barsac.

Parmi ces cinq routes, celle qui est la plus courue est celle des châteaux qui traverse le médoc avec ses célèbres Château Margaux, Châteaux Lagrange, Léoville, ou Talbot. Cette route passe aussi par Pauillac, la capitale du Médoc, Latour, Lafite Rothschild. S'il n'y a qu'un château à visiter, c'est le Château Mouton Rothschild avec ses chais magnifiques et une très belle collection d'oeuvres d'art.

M.L.

Nos partenaires