Le foodporn, ou l'acte qui consiste à prendre son plat en photo

14/08/13 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Weekend

Entre la nouvelle tendance qui donne l'eau à la bouche et la pathologie alimentaire, les avis divergent.

Le foodporn, ou l'acte qui consiste à prendre son plat en photo

© Capture d'écran YouTube

Ils sont de plus en plus à poster une photo du moindre plat qu'ils savourent. Entre l'entrée machin et le plat à la façon de, les mets sont devenus de véritable star sur les réseaux sociaux. Alors passe-temps ludique ou addiction pathologique à la nourriture ? Les avis divergent si l'on en croit deux études qui viennent de paraître.

La première étude est américaine et démontre que poster un plat sur Instagram le rend encore meilleur puisqu'on postpose le moment fatidique... Celui où il ne sera plus puisqu'englouti. Différer ce moment, lui conférerait un supplément de saveur puisqu'extrapolé par l'expectation et l'attente. La seconde étude est moins positive puisqu'elle démontre a contrario que prendre ses plats en photos ne serait pas signe de saveur mais plutôt celui d'un rapport faussé à la nourriture, voire, dans certains cas, de troubles alimentaires.

Selon le Huffington Post qui a repris la seconde étude, ceux qui posteraient de nombreuses photos de petits plats seraient en réalité obsédés par la nourriture au point que cela devienne leur seul sujet de préoccupation. Bref ! Selon l'étude que l'on consulte, il y a à boire et à manger... La preuve en vidéo :


Nos partenaires