Le parmesan dans la tourmente

09/03/15 à 14:10 - Mise à jour à 14:11

Source: Le Monde

Les "faux" parmesans et des prix en baisse plongent le secteur dans une crise sans précédent.

Le parmesan dans la tourmente

© iStock

Le "parmigiano reggiano", parmesan d'appellation d'origine contrôlée depuis 1996 et véritable fleuron de la gastronomie italienne, connaît des heures difficiles. Le prix payé au producteur a baissé de 20% en 2014 et une unité de production sur quatre aurait déjà fermé depuis 2007. De quoi mettre en danger une industrie qui peut tout de même se targuer d'un chiffre d'affaires de près 4 milliards d'euros si on prend en compte le "grana padano" selon Le Monde.

Une appellation d'origine contrôlée

Ce fromage issu du lait cru et écrémé de vaches de la race reggiana doit être affiné pendant douze à vingt-quatre mois et produit dans une région strictement délimitée en Italie pour obtenir l'appellation.

La concurrence des faux parmesans serait aussi en cause puisqu'en 2014 et pour la première fois la production du faux a dépassé celle du vrai. En effet 300 000 tonnes du faux auraient été produites à l'étranger, principalement aux États-Unis, contre 295 000 tonnes produites en Italie. Une crise d'autant plus regrettable que le secteur avait résisté au tremblement de terre de la fin mai 2012 qui avait détruit près de 300 000 meules de ce fromage.

En savoir plus sur:

Nos partenaires