Le restaurant de la semaine: le Cigalon, un bouchon lyonnais aux allures provençales

26/06/17 à 16:00 - Mise à jour à 16:02
Du Le Vif Weekend du 23/06/17

Le bouchon lyonnais est une obsession gastronomique majeure doublée d'un repère rassurant quand tout fout le camp.

Genre: Trip tripes

Le restaurant de la semaine: le Cigalon, un bouchon lyonnais aux allures provençales

© MICHEL VERLINDEN

Son imaginaire de nappe à carreaux et de vin rouge servi en fillette est magnétique. Sa caractéristique principale ? Traverser le temps sans prendre une ride et s'exporter tout en résistant aux sirènes de l'uniformisation.

La preuve, même à Nivelles, le genre s'impose comme une évidence.

L'adresse s'appelle Cigalon, un nom qui renvoie directement à Marcel Pagnol et à l'histoire de ce cuisinier qui refusait de servir ses clients jusqu'à ce que.

Bonne nouvelle, pas besoin d'attendre l'ouverture d'un nouveau restaurant pour goûter aux spécialités de Jean Dubois. Depuis une cuisine ouverte qui trône au milieu d'un décor boisé de bric et de broc, le chef ne déçoit pas.

Pour 42 euros, on enchaîne entrée, plat et dessert avec allégresse. On retient surtout la salade de museau de boeuf à la vinaigrette, classique tripier présenté dans les règles de l'art, ainsi que le saucisson lyonnais aux pistaches qu'adoucit un moelleux aligot d'Aubrac.

Côté vin, l'excellente Cuvée des Peintres 2014 est proposée à 34 euros, c'est rare.

Enfin, le détail qui sauve : on réserve dans la première salle afin d'éviter les odeurs d'égout qui ruinent la seconde.

Cigalon, 32, rue de Bruxelles, à 1400 Nivelles.

Tél. : 0475 53 17 37.

En savoir plus sur:

Nos partenaires