Le vin rouge se boit frais, et non pas seulement à température ambiante

24/08/16 à 10:05 - Mise à jour à 15:08

Source: Weekend

La règle a priori immuable serait donc : le vin blanc se boit frais et le vin rouge à température ambiante. Mais pourquoi ne pas bousculer quelque peu les conventions. Le vin rouge n'est-il pas meilleur frais ? Et si on faisait le test.

Le vin rouge se boit frais, et non pas seulement à température ambiante

© Thinkstock

Par un bel après-midi ensoleillé, vous ne verrez pas beaucoup de ballons de rouge sur les tables des terrasses. Et c'est une erreur à rectifier au plus vite, car oui le vin rouge peut également être une boisson qui se déguste au soleil. C'est du moins l'avis du sommelier Matt Pridgen de Eater.com.

En effet, certains vins rouges s'apprécient mieux quand ils sont bus plus frais, car la chaleur modifie le goût de ce nectar. Ainsi, à température ambiante, les notes et saveurs fruitées se perdent, au profit des teneurs acides et de l'alcool qui s'en trouvent renforcés.

Ce sommelier iconoclaste rappelle que le vin est une boisson "vivante" et que donc il réagit à son environnement. Un peu comme nous en quelque sorte. C'est quand nous n'avons ni trop froid, ni trop chaud que nous nous sentons le mieux.

A température de la cave

Un vin offre un goût plus corsé s'il est servi à environ 18 ° C, mais il y a aussi ceux qui sont vraiment meilleurs s'ils sont à température de cave (soit environ 12 ° C). Plus la teneur en alcool et les tanins sont faibles, plus les vins sont agréables à déguster à cette température.

Voici quelques exemples concrets : les Grenache, Cabernet franc, Grolleau, Zinfandel, Frappato et Gamay peuvent être mis sans hésitation au frigidaire afin de les refroidir un peu avant de les servir.

Ceci n'est évidemment pas une liste exhaustive, à chacun d'expérimenter afin de trouver la température qu'il préfère pour savourer un verre de rouge. Santé !

(EK)

Nos partenaires