Les bénéfices de la nourriture hors sentiers battus

26/10/11 à 09:33 - Mise à jour à 09:33

Source: Weekend

Cuisses de grenouille, tripes, têtes de mouton, requin faisandé, abeilles, serpents, testicules de taureau... Tous ces plats pour le moins inhabituels ont des vertus cachées.

Les bénéfices de la nourriture hors sentiers battus

© Thinkstock

Non, le propos de la la dernière étude norvégienne sur la tête de mouton servie entière ne liste pas les avantages nutritionnels de ce plat déroutant.

Par contre, elle met en avant les bénéfices qu'il y a à tirer de tous ces plats étranges: ils montent en puissance et sont même dans la tendance fooding actuelle. Plusieurs émissions de télévision suivent déjà les aventures de goûteurs téméraires qui parcourent le monde à la recherche de délicatesses intrigantes (et parfois dégoûtantes), comme Bizarre Foods de Andrew Zimmern par exemple. Et du coup, ces plats attirent les touristes en mal d'aventures et aident à développer l'économie locale.

Second avantage, psychologique celui-là: à oser tenter de nouvelles expériences culinaires, on travaille sa capacité à affronter les peurs, nous armant ainsi plus adéquatement à notre vie quotidienne et son lot de surprises. Ce sont les petites prises de risque de ce genre qui entraînent notre capacité à faire face à de plus grandes frayeurs, tout en développant notre confiance en nous.

Qui est prêt pour tenter de la cervelle de singe ou du haggis, du coup?

Valérie Sohie

Nos partenaires