Les bières françaises en passe de rivaliser avec les bières belges?

21/02/18 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Afp

Le syndicat professionnel Brasseurs de France a annoncé mardi le lancement d'un label collectif pour promouvoir la bière française, dans un premier temps auprès des consommateurs français, toujours plus friands de malt et de houblon depuis quelques années.

Les bières françaises en passe de rivaliser avec les bières belges?

Jeacques Chirac en pleine dégustation: l'ex président français est un grand amateur de bière © Reuters

Ce label doit permettre d'atteindre "trois objectifs assez simples", selon Maxime Costilhes, délégué général de Brasseurs de France: "le premier, c'est de permettre aux consommateurs de se repérer parmi l'offre de plus en plus large".

"On identifie 4.000 marques françaises", explique-t-il. Un chiffre pléthorique, en ligne avec l'explosion du nombre de producteurs, principalement artisanaux: il a presque doublé depuis 2015, pour atteindre 1.100 brasseries fin 2017.

Ce label vise également à "garantir la qualité" et à "promouvoir enfin l'excellence de la bière française". "On est quand même le troisième pays en nombre de brasseurs", a déclaré M. Costilhes à l'AFP. "Au même titre que l'Allemagne et la Belgique, il faut qu'on soit fier et qu'on porte cette tradition brassicole".

Trois brasseurs ont d'ores et déjà passé leur audit de certification, et 21 en tout sont candidats.

Les Français consomment désormais en moyenne 32 litres de bière par an et par habitant, contre 30 litres il y a quatre ans.

Brasseurs de France se veut confiant sur une poursuite de cette tendance, et souligne que la consommation concerne avant tout les moins de 40 ans. Selon lui, la France pourrait, si sa consommation continue d'augmenter, gravir quelques marches dans le marché européen où elle est à l'heure actuelle avant-dernière, juste devant l'Italie.

Pour obtenir le logo "Profession Brasseur", le producteur doit notamment pouvoir certifier que sa bière a été produite (brassée et conditionnée) dans une brasserie française. Le brasseur doit aussi "respecter les règles d'hygiène et de traçabilité, contrôler les matières premières et le produit aux différentes étapes de la production", indique Brasseurs de France.

Nos partenaires