Les conditions de production de jambon de Parme épinglées, mais la vente continue en Belgique

26/03/18 à 18:34 - Mise à jour à 18:34

Source: Belga

Les chaînes de supermarchés Colruyt, Delhaize et Carrefour ont contacté leurs fournisseurs de jambon de Parme pour vérifier si les produits qu'elles vendent respectaient les normes de bien-être animal, ont-elles indiqué lundi. En attendant des précisions sur les accusations de maltraitance animale, les ventes se poursuivent.

Les conditions de production de jambon de Parme épinglées, mais la vente continue en Belgique

. © iStockphoto

L'organisation de défense des animaux Gaia a dénoncé lundi les conditions de vie "épouvantables" des cochons dans six élevages du nord de l'Italie pour la production du jambon de Parme. Une vidéo montre notamment des animaux malades, parfois grièvement blessés, et des conditions d'hygiène exécrables. L'association demande aux consommateurs et aux chaînes de supermarchés de boycotter le jambon de Parme. Le Consortium du Jambon de Parme, organisme officiel chargé de la protection de l'appellation et qui regroupe 145 producteurs, dénonce lui une "campagne de dénigrement et de diffamation". Delhaize indique avoir regardé les "images choquantes" diffusées par Gaia.

"Nous avons immédiatement pris contact avec notre fournisseur de jambon de Parme pour examiner la situation", ajoute le groupe dans un communiqué. "En cas d'infractions, nous prendrons les mesures nécessaires conformément à notre politique." Colruyt prendra également des mesures si elles s'avèrent nécessaires, mais ajoute qu'on ne connaît pas encore les entreprises impliquées. "Nous sommes en contact avec les fournisseurs italiens pour nous assurer qu'ils ne sont pas concernés par les images diffusées", explique la porte-parole Silja De Cock.

De son côté, Carrefour précise avoir contacté ses fournisseurs, qui sont contrôlés régulièrement. "D'après les informations dont nous disposons, rien n'indique que l'un de nos fournisseurs serait impliqué", précise la chaîne de supermarchés.

Nos partenaires