Les étudiants en kot déjeunent mieux que ceux encore chez papa-maman

18/10/16 à 12:19 - Mise à jour à 12:33

Source: Weekend

Les étudiants qui vivent en kot prennent généralement un petit-déjeuner plus équilibré que ceux qui sont toujours chez leurs parents selon une enquête de la Mutualité Chrétienne menée auprès de 2600 étudiants de l'enseignement supérieur.

Les étudiants en kot déjeunent mieux que ceux encore chez papa-maman

© Getty Images/iStockphoto

Les étudiants qui vivent en kot préfèreront un morceau de fruit ou des flocons d'avoine sur la table du petit-déjeuner alors que ceux qui sont restés au domicile familiale mangeront plutôt des tartines avec un accompagnement salé.

Alors que 2/3 des étudiants prennent un petit-déjeuner, l'enquête de la Mutualité Chrétienne révèle que seulement la moitié d'entre eux considèrent ce repas de la journée comme important. La plupart petit-déjeunent par habitude et un tiers d'entre eux, surtout des hommes, le zappent parfois.

L'expert en nutrition de la Mutualité, Ben de Wit, est pourtant formel: "Avec un petit-déjeuner consistant, on a de l'énergie suffisante pour la journée. Celui qui ne mange rien le matin aura plus vite faim. Cela évite aussi les grignotages".

Selon De Wit, un petit-déjeuner équilibré comprend des produits céréaliers comme des flocons d'avoine et du pain complet, et des fibres contenues dans un fruit. Les étudiants en kot mangent plus souvent de flocons d'avoine que ceux qui restent à la maison. De plus, presque la moitié d'entre eux mangent un fruit tous les matins. Moins d'un tiers en mangent parmi les jeunes toujours chez papa-maman.

Nos partenaires