Les hamburgers aux vers font leur apparition au menu du restaurant de la VUB

09/10/14 à 18:06 - Mise à jour à 18:06

Source: Weekend

Les hamburgers aux vers ont fait leur apparition pour la première fois, jeudi, au menu du restaurant de la Vrije Universiteit Brussel (VUB). Les 400 burgers avaient trouvé acquéreur à la fin du temps de midi.

Les hamburgers aux vers font leur apparition au menu du restaurant de la VUB

© Reuters

Plusieurs étudiants se sont laissés convaincre en commandant un hamburger d'insectes au prix moyen du menu du jour. Les réactions étaient positives. Selon un étudiant en économie, cela fait "un peu penser à un burger végétarien, mais tout de même plus à un véritable hamburger".

La VUB a acheté ces hamburgers aux vers à l'entreprise limbourgeoise Damhart, qui les produit aux Pays-Bas. Les substituts sont confectionnés à base de vers biologiques Buffalo (larves de Ténébrion brillant), également utilisés comme alimentation pour oiseaux et poissons. Philippe Merckx, le chef du restaurant de la VUB, s'intéresse aux plats à base d'insectes depuis quelques années déjà, mais ce n'est que l'an dernier que l'Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (Afsca) a approuvé la vente de dix sortes d'insectes.

"Nous sommes toujours à la recherche d'alternatives durables à la viande. Avec nos plats végétariens, nous touchons une partie des étudiants. C'est pourquoi nous essayons constamment d'innover", a-t-il précisé.

Les insectes ont besoin de douze fois moins d'éléments nutritifs que les boeufs et deux fois moins que la volaille, pour la même quantité de protéines. Le nombre de litres d'eau nécessaires à la production de la viande est également énorme en comparaison à celui utilisé pour produire un hamburger d'insectes. Actuellement, 70% des terres destinées à la production animale et 20% des gaz à effet de serre sont attribuables à l'élevage.

En savoir plus sur:

Nos partenaires