Les vins californiens de la Napa Valley, grandes victimes du séisme

26/08/14 à 09:59 - Mise à jour à 09:59

Source: Weekend

La région californienne de la Napa Valley, frappée par un puissant séisme dimanche, est l'un des principaux poumons d'un secteur viticole américain en pleine expansion.

Les vins californiens de la Napa Valley, grandes victimes du séisme

© Reuters

Nourrie par un climat sec, cette étroite vallée de moins de 50 kilomètres de long de l'ouest des Etats-Unis a prospéré avec ses cabernets sauvignons, merlots et pinots noirs, concurrençant les vins français et se taillant une place économique de choix aux Etats-Unis.

En 2011, le comté de Napa a produit près d'un cinquième des bouteilles de vins américaines, contribuant à l'économie californienne à hauteur de 26 milliards de dollars et à 50 milliards au niveau du pays, selon un rapport de la société Stonebridge. Au total, cette activité répartie dans moins de 500 exploitations génère 46.000 emplois dans la région et plus de 300.000 au niveau national, selon l'organisation professionnelle Napa Valley Vintners.

Le séisme survenu dimanche, le plus fort enregistré dans la Baie de San Francisco depuis 1989, a frappé plusieurs exploitations alors que la récolte s'annonçait prolifique. Des photographies de bouteilles de vins renversées et de barils éventrés ont circulé en masse sur internet.

L'impact économique du séisme reste toutefois difficile à évaluer pour la Napa Valley. Selon la société spécialisée Eqecat, les pertes couvertes par les assurances pourraient atteindre 1 milliard de dollars pour l'ensemble de la Californie. "Il faut s'attendre à ce que les pertes subies par le secteur viticole fassent augmenter cette estimation", indique toutefois cette société sur son site internet, qui note que les vendanges avaient déjà commencé.

Ce séisme pourrait au final atténuer la belle santé affichée par les vins californiens dans leur ensemble, qui pèsent plus de la moitié du marché américain. En 2013, leurs ventes au détail se sont élevées à 23,1 milliards de dollars aux Etats-Unis, marquant un bond de 5% par rapport à 2012 grâce à des récoltes "record", selon le Wine Institute.

Les vins californiens représentent par ailleurs plus de 90% des ventes de bouteilles américaines à l'étranger, qui se sont élevées à 1,55 milliard de dollars, selon la même source. Les Etats-Unis sont depuis 2010 le premier consommateur de vin au monde, d'après ce rapport.

En savoir plus sur:

Nos partenaires