Little Paris avec à sa tête un little big chef

12/05/15 à 10:59 - Mise à jour à 12:07

Source: Rtbf

Marre de la cuisine spectacle pratiquée par des chefs dont l'ego est gonflé comme une baudruche ? Nous aussi ! Pour retrouver une gastronomie qui fait sens rien de tel que cette petite enseigne qui ne paie pas de mine : Little Paris.

Little Paris avec à sa tête un little big chef

© @MV

Genre : cambuse qui ne paie pas de mine Cuisine : 9 Décor : 6 Confort : 7 Service : 8 Qualité/prix : 8.

Il y a toutefois une contrepartie à payer, celle d'un décor plutôt sombre, même si quelques touches de couleur tentent en vain de le ranimer, et d'une situation en bord de chaussée de Waterloo qui ne fait pas vraiment rêver. Heureusement, une petite terrasse sauve l'affaire. Cela dit, si ce cadre peu reluisant est le prix à payer pour que cette adresse reste telle qu'elle est, on signe sans hésiter.

Little Paris s'ouvre sur un comptoir tout ce qu'il y a de banal - garni d'oeufs durs, ce qui est toujours un bon signe - derrière lequel le chef s'agite. Mais quel chef exactement ? Le genre de chef qu'on aime, c'est-à-dire souriant, accueillant sans être envahissant, et surtout content de cuisiner. Ce midi-là, c'est avec bonhommie qu'il a envoyé un lunch entrée-plat à 25 euros qui restera comme un grand moment de sincérité et de partage.

Little Paris avec à sa tête un little big chef

© @MV

Passée les quelques rondelles de chorizo tranchées main, on s'est régalé d'une salade printanière composée de légumes croquants - romanesco, concombre, radis noir, oignon rouge -, de roquette, de boeuf séché, d'une tuile de parmesan et d'une sauce au yaourt savamment vinaigrée. Parfait.

Little Paris avec à sa tête un little big chef

© @MV

Le plat ? Un cran au-dessus. Un filet de daurade cuit sur peau servi sur une purée onctueuse et surtout sur un caviar d'aubergines à tomber. Celui-ci ajoute une note fumée et orientale à la composition.

En plus, le vin est à la hauteur avec des signatures telles que celles de Métras, Alain Gras ou les Vignerons d'Estézargues.

Little Paris, 89, chaussée de Bruxelles, à 1410 Waterloo. Tél. : 02 354 84 57. www.little-paris.be Ouvert de 12h à 14h et de 19h à 21h30, fermé samedi midi, dimanche, lundi, mardi soir et mercredi soir.

Mais aussi

Pas envie d'aller au restaurant ? Pourquoi ne pas faire à manger soi-même ? Un livre bien utile vient de paraître qui permet de ne pas cuisiner "bêtement" : Traité de Miamologie.

Rédigé par l'équipe du magazine 180°C, cet ouvrage est différent des livres de recettes ordinaires en ce qu'il s'attache à explorer le "pourquoi" plutôt que le "comment" de la cuisine. C'est malin : plutôt que de répéter sans comprendre, il est question ici de comprendre les mécanismes à l'oeuvre. Des mécanismes cruciaux tels que la découpe, l'assaisonnement - on dit que "Dieu a fait l'aliment. Le diable l'assaisonnement !" -, la cuisson... 40 recettes en guise de travaux pratiques clôturent ces 190 pages de conseils avisés.

Traité de Miamologie, 180°C. Environ 30 euros en librairie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires