Mâcher ses mots

16/02/11 à 10:29 - Mise à jour à 10:29

Source: Weekend

Manger seul au restaurant incite à ouvrir grand les oreilles... et à plonger dans les conversations des autres. Chaque semaine, Michel Verlinden vous livre un morceau choisi.

Mâcher ses mots

© Think Stock

A un ami qui vient de lui expliquer pendant une heure qu'il va craquer si son rythme de travail ne diminue pas, un homme, un rien fanfaron, décrit à un autre sa nouvelle fonction au sein d'une société.

Le premier (teint jaune, il est effectivement temps qu'il se repose) : Mais alors tu fais quoi finalement dans cette boîte ?

Le second (il affiche un air très la vie me sourit, donc je souris à la vie) : C'est simple, rien. Je suis une sorte de chef d'orchestre qui possèderait des musiciens tellement performants qu'ils n'ont plus besoin de ce chef d'orchestre... Attends, mes associés bossent bien, pourquoi se casser la tête ?

Le premier (horrifié) : Tu dois bien faire quelque chose...

Le second (décontracté du g...) : Les relations publiques, bouffer avec des clients ou des amis.

Le premier (on dirait que son foie malade va lui sortir par les yeux) : c'est super, trop content pour toi...

In Le Café de la presse, 1050 Bruxelles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires