Manger cru: sain, gourmand et furieusement tendance

30/06/15 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Weekend

Bannie la cuisson ! De plus en plus de gourmands, soucieux de manger sainement, dévorent désormais les produits de bouche dans leur plus simple appareil. Plus qu'une manie culinaire, cette tendance s'apparente à un véritable art de vivre.

Manger cru: sain, gourmand et furieusement tendance

Tacos version Raw Food © Geoff Peters/Flickr

"Crudivore : se dit d'une pratique alimentaire consistant à ne consommer, en principe, que des aliments crus." Voilà ce que précise Le Petit Larousse qui accueille ce mot dans son édition 2016. Preuve que cette nouvelle façon de se sustenter - quoiqu'il ne s'agisse pas vraiment d'une nouveauté mais plutôt d'une mise à jour, les prémices de cette mouvance datant des années 50 - prend du galon dans nos contrées. Venu de Californie, ce "régime", prôné au départ par quelques stars comme l'actrice Gwyneth Paltrow ou la créatrice Donna Karan, a désormais ses adeptes bien installés outre-Atlantique.

>>> Lire à ce sujet La raw food, la nouvelle gastronomie thérapeutique tendance

Si certains suivent cette religion gourmande de manière très stricte, optant pour un menu végétalien, sans ingrédients d'origine animale, y compris les oeufs et les laitages, d'autres puisent l'inspiration dans cette mode, sans être trop dogmatiques, pour concocter des assiettes plus saines tout simplement. Car, même si la cuisson a des avantages - meilleure assimilabilité de divers nutriments, destruction de composants allergènes, etc. -, elle peut aussi être néfaste à plus d'un titre. "Au cours de celle-ci, notre nourriture perd de précieuses substances vitales, bien plus encore que des vitamines. Pour compenser ce manque, notre corps est contraint de travailler davantage, ce qui est aussi source de stress", résume la nutritionniste Chantal-Fleur Sandjon dans son ouvrage Initiation craquante et croquante aux vertus du cru (édition Marabout). La raw food, comme on appelle ce courant dans le monde anglo-saxon, permet également de découvrir de nouveaux goûts, puisque les saveurs, notamment des fruits et légumes, sont décuplées lorsqu'on ne les chauffe pas. Enfin, se nourrir de repas non mitonnés permet d'être rassasié plus rapidement, l'eau restant bien présente dans les plats. Tout bénéfice pour la ligne donc ! Et puis, au-delà de l'aspect gustatif, il y a la réflexion plus globale, à l'échelle de la planète. " Pour les adeptes, il ne s'agit pas seulement de leur propre santé mais aussi d'un mode de vie écologique et éthiquement défendable", insiste Chantal-Fleur Sandjon.

Manger cru: sain, gourmand et furieusement tendance

© DR

Envie de tenter, ne fût-ce qu'occasionnellement, cette nouvelle philosophie des fourneaux ? Marie-Sophie L., qui en parallèle de sa carrière de comédienne est devenue naturopathe puis s'est formée en Californie à la raw food, propose ses recettes dans un livre paru aux éditions Albin Michel (*). Cannellonis aux cèpes et à la crème, soupe à l'oignon, taboulé ou tarte au citron... La chef nous livre cent préparations "ludiques, instinctives et sensuelles". De quoi oser l'aventure de la "c®usine ", comme elle se plaît à nommer sa discipline.

(*) L'instant cru, par Marie-Sophie L., Albin Michel, 176 pages.

En savoir plus sur:

Nos partenaires