Nos restaurants de la semaine: Ava Signora et I Monticelli

07/10/15 à 13:21 - Mise à jour à 16:15

Source: Weekend

L'"Arte Povera" a aujourd'hui des résonances contemporaines inattendues en... gastronomie. Signora Ava, cantine italienne décroissante, en témoigne de la plus jolie des façons.

Nos restaurants de la semaine: Ava Signora et I Monticelli

© Michel Verlinden

Genre : street food italienne. Cuisine : 8 Décor : 9 Confort : 7 Service : 8 Qualité/prix : 8

Alighiero Boetti, Giuseppe Penone, Michelangelo Pistoletto... autant d'artistes qui se sont plu à arpenter les marges de la création, loin des logiques mercantiles.

Nos restaurants de la semaine: Ava Signora et I Monticelli

© Michel Verlinden

Cet "Arte Povera" a aujourd'hui des résonances contemporaines inattendues en... gastronomie. Signora Ava, cantine italienne décroissante, en témoigne de la plus jolie des façons.

Nos restaurants de la semaine: Ava Signora et I Monticelli

© Michel Verlinden

Le chef de cette cambuse-comptoir néo-populo vient du Bocconi, soit une enseigne sophistiquée à l'opposé de la démarche cultivée ici. Revenu des paillettes, Enzo - on ne connaît que son prénom - a opté pour le package "less is more", au mépris des effets de manche. L'homme a tout simplifié, à commencer par le décor composé de sets de table en vichy, d'étagères récup' et d'objets chinés.

Nos restaurants de la semaine: Ava Signora et I Monticelli

© Michel Verlinden

La carte ? Elle culmine dans un lunch compressé qui se déguste comme un manifeste "retour à l'essentiel". Pour 15 euros, celui-ci comprend une planche antipasto, un plat et un verre de vin. La planche livre quelques tranches de Caciocavallo, fromage à pâte filée du sud du pays, de la coppa et un peu de mortadelle.

Le détail qui tue ? Une repasse de Crucolo, un autre délice fromager venu du Haut-Adige, servi avec du miel de truffe et quelques feuilles d'origan séché.

Nos restaurants de la semaine: Ava Signora et I Monticelli

© Michel Verlinden

Le plat ? Des paccheri, sortes de tubes courts, poussés comme il se doit jusqu'aux derniers retranchements de l'al dente. Ils sont accompagnés de pecorino d'une juteuse saucisse de bufle. Le verre de vin ? Un Dolcetto Diano d'Alba de chez Bricco Maiolica aux notes d'amandes.

Signora Ava, 92, rue de Flandre, à 1000 Bruxelles. Tél. : 0466 33 59 25. Ouvert de 12h à 14h30 et de 18h30 à 22h30, fermé dimanche, lundi et mardi midi.

Mais aussi

Envie d'une autre adresse italienne qui cultive le goût de la simplicité ? Sans hésiter, on opte pour I Monticelli, enseigne familiale où la côte de veau à la sauge est à se damner.

157, rue Edith Cavell, à 1180 Bruxelles. Tél. : 02 534 35 85. Ouvert de 12h à 15h et de 19h à 23h, fermé samedi midi et dimanche.

En savoir plus sur:

Nos partenaires