On a testé : l'AutoCook, la marmite moderne à tout faire (qui va révolutionner vos repas)

17/07/17 à 18:00 - Mise à jour à 20:45

Vous avez l'impression d'avoir deux mains gauches en cuisine, vous n'avez pas le temps de vous mettre aux fourneaux en semaine ou vous manquez d'inspiration pour régaler la famille? Alors, le nouvel autocuiseur de Bosch est fait pour vous!

On a testé : l'AutoCook, la marmite moderne à tout faire (qui va révolutionner vos repas)

© PG

L'Autocook de Bosch ressemble à une grosse marmite moderne à tout faire. L'appareil multifonctions et multicuissons offre pas moins de 50 programmes de cuisson. Il permet de cuire à la vapeur, sous pression, de faire mijoter, bouillir, rissoler, frire, et même de préparer des plats sous-vide...Tout cela dans une seule grande cuve inoxydable d'une contenance de 5 litres, avec revêtement anti-adhésif (en téflon ou en céramique selon le modèle) pour empêcher les aliments de coller et de brûler.

Réussir des recettes à première vue un brin sophistiquées est maintenant à la portée de tout néophyte en cuisine (ou presque). L'AutoCook est fourni avec un livre d'une centaine de recettes variées de petits-déjeuners, d'entrées, de plats de viande et de poisson ainsi que de desserts.

Moussaka

Moussaka © PG

On en a testé plusieurs, histoire d'apprivoiser la bête, et le résultat est plutôt convaincant. Entre autres, un riz au lait onctueux prêt en un petit quart d'heure, une moussaka à la mozzarella et aux aubergines savoureuse qui a ravi toute la famille, un gâteau au chocolat noir super moelleux, sans être trop écoeurant, idéal pour un goûter entre amis. Mais encore: des scones à tartinés de confiture fraises-rhubarbe maison prête en à peine 20 minutes. Des pavés de saumon vapeur au lait de coco succulents et super sains, une tendre quiche aux épinards, un minestrone roboratif super vitaminé, un risotto crémeux prêt en un tour de main sans devoir "touiller" 45 minutes dans la casserole...et même en oubliant carrément le beurre dans la recette d'un cake aux pommes, le résultat était réussi!

La recette des cannellonis était par contre un peu déconcertante et au résultat esthétiquement décevant, cela était sans doute dû à une mécompréhension de la pré-cuisson des pâtes. Au final, le plat "ne ressemblait à rien" comme décrété par le goûteur de la maison mais sans regarder à l'aspect général aux antipodes de la photo présentée dans le livre de recette, était quand même fort bon. Même déception pour le "gâteau espagnol", qui au final, se présentait telle une sorte de galette plate pâteuse sans goût. Pas les réalisations les plus alléchantes, donc.

Filet de saumon au lait de coco.

Filet de saumon au lait de coco. © PG

Plus: utilisation intuitive, pas de long mode d'emploi à décortiquer pour se lancer, plutôt un point fort pour les cuisiniers impatients. Facile à nettoyer, le bol et les accessoires passent au lave-vaisselle. Le format est idéal pour des portions familiales. Aucun risque de se brûler ou que les aliments débordent. En semaine, on se cuisine des petits plats sains et savoureux en quelques minutes et le week-end, on se lance dans des plats mijotés plus élaborés et des desserts avec à chaque fois l'excitation de découvrir le résultat.

Quand on a fait le tour de la centaine de recettes internationales fournies avec l'AutoCook, une application dédiée qu'on espère régulièrement mise à jour (ce n'était pas vraiment le cas lors de notre test), selon la saisonnalité des aliments, permet de relancer son inspiration. On apprécie aussi les informations sur les calories pour chaque portion préparée, il ne manque plus que les valeurs nutritives....

L'autocuiseur est fourni avec des accessoires : un panier de cuisson vapeur, un panier à friture, une spatule, une louche et un gobelet gradué. La température va de 40 à 160 °C, réglable par paliers de 5 °C. L'AutoCook Pro dispose aussi de la technologie d'induction pour une cuisson encore plus rapide.

Gâteau au chocolat noir.

Gâteau au chocolat noir. © PG

Moins : l'appareil (qui peut peser jusqu'à plus de 8 kilos), bien qu'assez compact occupe un certain volume dans une cuisine, à côté du grille-pain, de la bouilloire, de la machine à café, de la centrifugeuse, de la boite et de la machine à pain,...Certaines fonctionnalités font donc parfois double usage et ne semblent pas présenter une vraie plus-value par rapport à un wok, une yaourtière, une casserole à pression, un bon four à vapeur ou un cuit-vapeur. Avant d'acquérir l'AutoCook, il est important de faire le point sur ses besoins en matériel de cuisine pour ne pas se retrouver avec des appareils inutiles et redondants qui finiront sur eBay. D'un autre côté, incluant le mode "yaourt" et "vapeur/pression", il élimine pas mal de ces appareils électroménagers qui encombrent les plans de travail ou les armoires. Autre inconvénient pratico-pratique: idéalement, il faudrait positionner l'appareil en dessous de la hotte quand il fonctionne, pas toujours évident...

Les recettes proposées dans le livre ne sont pas toujours très claires mais des vidéos mises en ligne permettent de mieux comprendre les différentes étapes (couvercle ouvert ou fermé ? temps de cuisson plus ou moins long ?). On s'est quand même parfois senti un peu perdu en se demandant si c'était la bonne marche à suivre au début mais au fil des recettes, une fois familiarisé avec l'engin, on prend de l'assurance. Certaines proportions sont un peu surévaluées, on a par exemple, eu deux fois trop de chocolat de glaçage pour le moelleux et la moitié de la moussaka a dû être congelée.

Plus d'infos sur la gamme AutoCook et AutoCook Pro

En savoir plus sur:

Nos partenaires