Pourquoi il vaut mieux choisir la bouteille de vin la moins chère au restaurant

15/03/17 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: De Standaard

Vous hésitez sur le vin à commander lors d'un dîner au restaurant ? C'est simple, choisissez le moins cher de la carte ! C'est ce que conseille le sommelier et personnage médiatique américain, Mark Oldman, dans son livre "Comment boire comme un milliardaire".

Pourquoi il vaut mieux choisir la bouteille de vin la moins chère au restaurant

© Getty Images/iStockphoto

Lors d'une sortie au restaurant, peu de personne ose opter pour la bouteille de vin la meilleur marché, souvent qualifiée de "vin du patron" de peur de passer pour d'horribles radins. Résultat, très souvent, les indécis choisissent une bouteille à peine un peu plus chère, le deuxième choix en termes de prix les plus bas. Et selon le sommelier américain Mark Oldman, c'est sur ce choix que tablent les restaurateurs.

"Ils savent très bien qu'un vin mis à cette position sur la carte se vendra très bien" explique-t-il sur le site Business Insider. "Ainsi, par exemple, ils ont mis à cette deuxième position sur la carte un vin qu'ils ont acheté en très grande quantité. Ou pire: ils y ont mis une bouteille qui vaut moins, ainsi vous en avez même moins pour votre argent."

N'importe qui peut acheter du vin cher

"Vous vous en sortez souvent mieux avec le vin le meilleur marché, même si vous avez une certaine appréhension à le commander de prime abord. Mais il faut le faire dans un restaurant où l'on est vraiment passionné par le vin, et où même les vins à un prix raisonnable sont de bonne qualité".

Selon Mark Oldman, il ne faut absolument pas lier le talent du sommelier au prix du vin. "Un chimpanzé peut acheter de bonnes bouteilles de vin qui ont coûté une fortune" assène-t-il. "Les sommeliers qui ont vraiment du talent trouvent et proposent des vins exceptionnels qui ne sont pas dans la liste des vins les plus chers !"

Acheter la bouteille

En outre, Mark Oldman recommande de choisir plutôt une bouteille que d'opter pour du vin au verre. "Les vins servis au verre sont vendus à un tel prix qu'en général la vente d'un seul verre couvre le coût de la bouteille pour le restaurant" explique-t-il. Afin de vérifier ce que vous payez en trop pour un verre, il recommande de diviser le prix de la bouteille par cinq.

Et Mark Oldman n'est pas le premier à donner ce conseil de choisir la bouteille la moins chère plutôt qu'un flacon un tout petit peu plus cher que le vin du patron. "Les plus grands profits sont réalisés sur la deuxième bouteille de vin la moins chère de la carte, parce que souvent les clients n'osent pas acheter la première", écrit aussi le journaliste culinaire britannique Imogen Edward-Jones dans son livre Restaurant Babylon, dans lequel il explore les coulisses de l'industrie hôtelière.

En savoir plus sur:

Nos partenaires