Pourquoi ne pas participer aux vendanges ?

29/08/12 à 15:58 - Mise à jour à 15:58

Source: Weekend

Septembre, c'est la période des vendanges. Pour ceux et celles qui ont envie de vivre la vigne au plus près et de profiter des derniers rayons de soleil pourquoi ne pas joindre l'utile à l'agréable en participant aux vendanges pour un vigne-trip riche en expériences et en rencontres.

Pourquoi ne pas participer aux vendanges ?

© Reuters

Le ban des vendanges, soit la date fixée par arrêté préfectoral, sonne le début de la récolte et l'aboutissement d'une attention de longue haleine. Si en France ces dernières s'étalent généralement entre fin août et début octobre, dans la région de Bordeaux, elles ont habituellement lieu autour de la mi-septembre.

La date du début des vendanges est décidée dans chaque département sur conseil des organisations de producteurs. Les raisins sont murs pour être cueillis en moyenne 100 jours après la première fleur. Mais cela varie en fonction du climat, de l'exposition de la vigne, mais aussi du degré de maturité désiré (certains liquoreux vont murir plus longtemps par exemple).

Comment participer aux vendanges ?

Pour ceux qui souhaitent visiter la région sans se cantonner uniquement à la visite des châteaux et à la dégustation, participer aux vendanges peut être une excellente alternative puisque c'est une occasion unique de voir l'une des étapes clés de la fabrication du vin. Bien que physique, ce travail saisonnier séduit par son côté nature et les nombreuses rencontres qu'il occasionne. Les viticulteurs embauchent chaque année des équipes de travailleurs saisonniers pour 8 à 15 jours.

Pas de conditions à remplir si ce n'est être âgé de plus de 16 ans, en relativement bonne forme physique et véhiculé, les exploitations n'étant que très rarement desservies par les transports en commun. Contrairement aux idées reçues, il est de plus en plus rare de se voir offrir le gîte même si cela reste possible. Il n'est donc pas inutile de se renseigner au préalable.

Si vous souhaitez devenir vendangeur saisonnier, vous trouverez des offres sur le site pole-emploi.fr. En cliquant sur la région viticole Aquitaine (ou Bordelais). Les postes de vendangeurs sont classés avec les travaux agricoles au code de métier (code ROME) : 41117. Mais aussi sur des sites spécialisés en viticulture comme www.vinomedia.fr. Si vous ne souhaitez pas passer 10 jours le nez dans la vigne, il existe des journées découvertes vendanges, notamment chez les Médocaines.

Les vendanges 2012

La vendange de cette année s'annonce d'un moindre volume qu'en 2011. Selon les dernières estimations, la production totale pour le Bordelais 2012 serait de 5,65 millions hl contre 6,19 l'an dernier, soit une baisse de 9 %. Mais une production moins importante en quantité ne veut pas dire que la qualité n'est pas au rendez-vous. Et c'est même souvent le contraire puisque des années à moindre rendement ont fourni quelques-uns des plus grands crus. Tous les espoirs restent donc permis pour le cru 2012 qui s'annonce prometteur.

M.L.

Nos partenaires