Prenez soin de vous grâce à la diététique chinoise: 5 recettes pour un avant-goût

05/04/18 à 11:00 - Mise à jour à 11/04/18 à 10:22

A l'instar de l'ayurveda en Inde, en Chine, la médecine place la diététique au centre des préoccupations. Josselyne Lukas, praticienne de médecine chinoise en France, propose d'en vulgariser les préceptes mais surtout d'en adapter les recettes à notre culture et aux produits facilement à disposition chez nous, pour permettre au plus grand nombre de profiter de ses bienfaits. On vous en livre cinq, pour vous mettre le pied à l'étrier.

Prenez soin de vous grâce à la diététique chinoise: 5 recettes pour un avant-goût

. © iStockphoto

Partager

Diététique, nom féminin : science de l'hygiène alimentaire ; ensemble des règles à suivre pour une alimentation équilibrée

Pour les Chinois, l'alimentation est la première médecine, et la diététique donc, centrale dans la vie quotidienne. Manger selon les besoins de son organisme permet de tenir à distance les maladies. L'équilibre général s'obtient via l'équilibre alimentaire. Selon ce principe, la diététique chinoise permet de lutter contre les déséquilibres internes et externes, de retrouver la santé en adaptant son alimentation.

C'est le credo de Josselyne Lukas, praticienne de médecine chinoise en France, spécialiste de la diététique chinoise.

Prenez soin de vous grâce à la diététique chinoise: 5 recettes pour un avant-goût

© DR

A travers son dernier ouvrage, Quand la diététique chinoise prend soin de ma santé, elle vise à y initier le lecteur, en trois temps. D'abord en rappelant les principes fondamentaux qui forge la base de la diététique (et de la pensée) chinoise, à savoir l'énergie, le Ying et le Yang, la nature et la saveur des aliments, les énergies perverses internes et externes. Ensuite, elle nous invite à appréhender le rôle essentiel de la diététique, au regard des différentes saisons et leur écho sur l'organisme, les besoins des différents organes ou encore la constitution propre à chacun, rappelant si nécessaire que ce que l'on ingère trouve écho dans notre organisme, d'où la nécessiter d'adapter notre alimentation en conséquence. Enfin, ces principes sont mis en pratique à travers des dizaines de recettes, adaptées à notre culture et aux aliments disponibles chez nous.

Mon tout aboutit à un livre combinant bien-être et recettes-santé, - faciles ou sophistiquées -, pratique et complet, que chacun peut utiliser au gré des saisons, de ses besoins personnels, pour un mieux-être au quotidien.

Quand la diététique chinoise prend soin de ma santé, Josselyne Lukas, éditions du Rouergue, 367 pages. 23 euros.

Voici cinq recettes extraites de cet ouvrage, pour vous en donner un avant-goût

Curry végétarien

pour 4 à 6 personnes

1 petit chou-fleur coupé en petits bouquets

250 g de petits pois frais écossés

1 oignon émincé

1 gousse d'ail pelée et écrasée

1/2 c. à c. de gingembre frais haché

3/4 de c. à c. de curcuma moulu

1 c. à s. de graines de coriandre écrasées

2 c. à c. de sucre

2 graines de gousses de cardamome

200 g de yaourt • beurre

Dans une casserole, mélanger et chauffer le sucre, la cardamome et le yaourt

pendant 1 minute.

Dans un wok, faire fondre du beurre et dorer l'oignon, l'ail, le gingembre à feu moyen quelques minutes.

Ajouter le curcuma, les graines de coriandre, le chou-fleur et les petits pois.

Faire sauter 3 minutes.

Ajouter la préparation au yaourt et cuire 3 minutes.

Servir avec du riz.

Le chou-fleur sera choisi de préférence au début de l'été. Il doit être très frais, bien blanc avec les feuilles serrées. Vous pouvez aussi préparer ce plat avec toutes sortes de légumes à condition de respecter leur temps de cuisson et les besoins de la saison. Vous pouvez associer le cru et le cuit en ajoutant des légumes frais avant de servir : dés de concombre, tomates cerises, etc

Aubergines en gratin express

4 aubergines moyennes coupées dans la longueur en tranche (5 cm d'épaisseur en gardant le pédoncule )

4 tomates coupées

en rondelles fines

50 g de parmesan

3 c. à s. d'huile d'olive

1 boule de mozzarella coupée en tranches

ail moulu

herbes de provence

sel et poivre

Préchauffer le four à 180 °C.

Dans un plat allant au four, déposer les aubergines,

écarter les tranches et intercaler les rondelles de tomates et les tranches de mozzarella.

Saler, poivrer, parsemer d'ail moulu, d'herbes de Provence et de parmesan.

Arroser d'un filet d'huile d'olive et enfourner 20 à 25 minutes.

L'aubergine clarifie la chaleur, la mozzarella apporte de l'humidité.

Soupe de riz aux noix

D'après une recette chinoise du docteur Liujun Jian

pour 1 personne

30 g de cerneaux de noix écrasés

50 g de riz semi-complet

1/2 litre d'eau

Cuire le riz dans l'eau assez longtemps pour qu'il prenne l'aspect d'une soupe fluide, ajouter les noix et continuer à cuire jusqu'à ce que la soupe épaississe.

Ce plat tonifie les Poumons, les Reins, renforce les lombaires et humidifie le Gros Intestin, il est intéressant pour les personnes âgées et pour lutter contre la constipation chronique.

Des noix décortiquées mélangées à du miel sont efficaces contre l'essoufflement et la toux sèche des personnes âgées, dus à la faiblesse des Poumons. Cette préparation peut être consommée en automnetous les jours pendant huit jours et en cure en hiver.

Blettes en gratin

2 kg de blettes avec le vert

1 citron

30 g de beurre

1 c. à s. d'huile d'olive

100 g de gruyère râpé

sel et poivre

béchamel

Préchauffer le four à 180 °C.

Séparer le blanc des blettes du vert.

Éplucher le blanc, enlever les fils, laver, couper en petits dés et citronner.

Cuire à la vapeur jusqu'à ce que les blettes soient transparentes.

Dans une poêle, faire fondre le beurre et y jeter le vert des blettes haché.

Dans un plat allant au four, étaler le blanc et le vert en petites couches en intercalant

le gruyère râpé, saler légèrement et poivrer.

Recouvrir de béchamel et d'un filet d'huile d'olive.

Enfourner et cuire 20 minutes.

La blette chasse la chaleur et prévient la constipation.

Poisson, vermicelle de riz, haricots verts, jambon et lait de coco

200 g de vermicelle de riz séché

400 ml de lait de coco

500 g de filets de poissons blancs et fermes (cabillaud, dorade, lotte) coupés en gros cubes

100 g de jambon blanc coupé en lamelles

150 g de haricots verts effilés et coupés en tronçons

180 g de germes de soja passés sous l'eau et égouttés

2 c. à s. de sauce nuoc-mâm

2 c. à s. de purée de tomates

1 gros oignon émincé finement

1 c. à s. de gingembre en poudre

1 c. à s. de menthe fraîche ciselée + quelques feuilles entières

400 ml d'eau

Faire tremper le vermicelle de riz pendant 10 minutes dans de l'eau bouillante.

Égoutter. Dans une casserole, verser le lait de coco, 400 ml d'eau, le nuoc-mâm,la purée de tomate, la poudre de gingembre, et l'oignon. Laisser mijoter 5 minutes. Ajouter délicatement le pouisson et les haricots verts. Cuire 10 minutes à petits bouillons. Répartir dans 4 bols ou assiettes creuses. Disposer d'abord le vermicelle, les germes de soja, la menthe ciselée et les lamelles de jambon. Verser la soupe chaude par-dessus. Décorer de feuilles de menthe.

Ce plat est rafraîchissant. Le jambon humidifie le tube digestif. La charcuterie de manière générale est évidemment déconseillée parce qu'elle provoque de la chaleur humidité.

Nos partenaires