Le 186 Wine & Cocktail Bar, un bonheur éphémère qu'on aimerait voir durer

13/04/16 à 10:34 - Mise à jour à 11:31

Source: Weekend

Un bar dans une rubrique resto ? Dans le cas du 186 Wine & Cocktail Bar, c'est "oui".

Genre : bar clandé

Le 186 Wine & Cocktail Bar, un bonheur éphémère qu'on aimerait voir durer

© MV

Pour plusieurs raisons. D'abord parce que cet insoupçonnable speakeasy - c'est le nom que l'on donnait aux enseignes clandestines durant la Prohibition - fait partie des lieux dans lesquels il fait bon s'éterniser, entre 19 et 2 heures.

Ceci grâce à une sélection d'Alex's Boards, soit des "planches" signées Alex Joseph, l'excellent chef du Rouge Tomate. Croque dinde et cheddar, fines tranches de boeuf Holstein fumé, toast au foie gras... Autant de petites portions précieuses qui donnent la réplique aux créations liquides de Ludovic Branders, mixologiste attitré de l'endroit dont il ne faut pas manquer le whisky sour gratiné au chalumeau.

Le 186 Wine & Cocktail Bar, un bonheur éphémère qu'on aimerait voir durer

© Saskia Vanderstichele

Ensuite, c'est parce que Bruxelles attendait depuis longtemps un tel endroit, histoire d'être à l'unisson des grandes capitales, que l'on se devait de mentionner ce cocktail-bar postmoderne.

Enfin, la mention s'explique également par le frisson d'adrénaline que procure, le jeudi et le vendredi soir seulement, cet espace situé au septième étage d'un immeuble en passe d'être rénové : celui de l'illégalité. Hélas, dans un monde conquis par la fièvre de la surveillance, ce genre de sensation ne dure pas...

186 Wine & Cocktail Bar, 186, avenue Louise, à 1050 Bruxelles. Jusque fin juin prochain.

Jérémie Renier

Jérémie Renier © DR

>>> Lire aussi Jalousy, nouveau bar à cocktails clandestin de Jérémie Renier

En savoir plus sur:

Nos partenaires