Le restaurant de la semaine : Moni, une "cantina gastronomica" à découvrir

25/10/16 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Weekend

La Belgique ne fait généralement place qu'à deux sortes de restaurants italiens. D'un côté, ceux qui ne touchent plus terre, à l'addition salée. De l'autre, ceux qui misent sur la simplicité de la cuisine transalpine à travers des plats axés produits. Entre les deux ? Moni, petite cantine occupe cette excitante terre gustative inconnue.

Genre : Italien créatif

Moni

Moni © Michel Verlinden

La Belgique ne fait généralement place qu'à deux sortes de restaurants italiens. D'un côté, ceux qui ne touchent plus terre, façon "un peu plus près des étoiles", on les reconnaît à leur addition salée. De l'autre, ceux qui misent sur la simplicité de la cuisine transalpine à travers des plats axés produits. Entre les deux ? Pas grand-chose. Moni, petite cantine saint-gilloise au décor DIY, occupe cette excitante terre gustative inconnue. Elle s'appuie sur le talent d'un chef passé par Gualtiero Marchesi, ponte de la nouvelle cuisine italienne célèbre pour avoir "rendu" ses étoiles Michelin en 2008.

Depuis une minuscule cuisine, Francesco Rubino signe une carte de "cantina gastronomica" qui ne prend pas le client pour un gogo. On apprécie le fait qu'il ne cède pas au sadisme snob de la carte "solo in italiano", si difficile à déchiffrer sans son Assimil. Disponible en VF, le menu permet de mettre des mots sur des mets aiguisés : flan de brocoli servi avec une soupe de poulpe et de seiche (14 euros) bon comme une baignade en mer, et surtout une redoutable aubergine farcie épaulée par un riz noir mouillé au coulis de tomate de Pachino (15 euros).

Verdict ? Une merveille de restaurant nourri à l'esprit des Pouilles.

Moni, 35, avenue Ducpétiaux, à 1060 Bruxelles. Tél. : 02 430 25 08.

Nos partenaires