Mamy Louise: préparations à l'ancienne

05/05/09 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Weekend

Dans le quatrième restaurant Mamy Louise situé à Uccles, la formule miracle du propriétaire de l'ancien étoilé Vieux Boitsfort fait encore une fois recette.

Mamy Louise: préparations à l'ancienne

© SDP

En lisière de forêt, à Uccles, Philippe Gillet ouvrait, il y a un an à peine, son quatrième Mamy Louise. Bistrot de bouche façon Nouvelle-Angleterre, où se déclinent les préparations à l'ancienne, la formule miracle du propriétaire de l'ancien étoilé Vieux Boitsfort fait une fois encore recette.

Comme pour les trois autres "Mamy", la décoration y est signée Nadine Gillet et l'accueil y est aussi efficace que sympathique. La cuisine, elle, propose de goûteuses retrouvailles avec le fameux pain de viande (13 euros), la délicieuse blanquette à l'ancienne et légumes de saison (17 euros), les authentiques croquettes de macaroni "Jeanne-Léontine" (12 euros), les fraîches solettes de Zeebruges rôties au beurre de citron (22 euros), et, en suggestions, un tartare de thon rouge (18 euros) aussi irréprochable que la généreuse salade d'artichauts au foie gras et magret fumé (18 euros).

Une belle entrée à déguster aussi en plat, sur l'agréable terrasse, dès les premières douceurs estivales, avant des crêpes Suzette ou un Paris-Brest. Et ceci en compagnie d'un joli flacon du Languedoc ou de côte-du-rhône (environs 30 euros), "coups de coeur" du patron.

Joëlle Rochette

En savoir plus sur:

Nos partenaires