Notos, le restaurant grec indépassable

10/12/14 à 11:45 - Mise à jour à 12:51

Source: Weekend

Avec Notos, Constantin Erinkoglou a imposé un nouveau standard de restaurant grec en Belgique. Il a prouvé qu'il n'était nul besoin de dénaturer une cuisine centenaire et solaire pour séduire nos palais aussi enrhumés qu'étriqués.

Notos, le restaurant grec indépassable

© MV

En réfléchissant profondément sur les terroirs qui composent son pays et les influences orientales qui l'ont traversé, cet autodidacte a fait le pari de l'intelligence des papilles. Une gastronomie éclatante en résulte. Mais disons qu'on le savait déjà. Une question subsiste néanmoins : comment Notos s'accommode-t-il du temps qui passe ? Est-ce que la motivation, l'envie et le renouvellement sont toujours au programme ?

Il ne faut pas longtemps pour obtenir la réponse. En poussant la porte de cet ancien garage transformé en loft intimiste, l'accueil cordial est en phase avec le toucher rassurant des nappes blanches. L'entrée est bouleversante, soit une ventrèche d'espadon méditerranéen en fines lamelles au citron vert, cumin et coriandre frais (19 euros). Elle signe la rencontre de la rondeur du poisson avec le caractère acéré du citron vert. L'effet est comparable à celui d'une gifle suivie d'un baiser langoureux.

Les nerfs à vif, on attend la suite avec impatience. Le dos de cabillaud à la purée d'olives, chair de tomate rôtie (29 euros) fait souffler un vent chaud, méditerranéen, sur un poisson venu du froid. Placées sous les auspices d'un pinot noir du Domaine Alpha (40 euros), ces noces laissent sans voix.

Partager

Genre : Gastronomie grecque Cuisine : 9 Décor : 8 Confort : 8 Service : 8 Qualité/prix : 8

Notos, 154, rue de Livourne, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 513 29 59. www.notos.be Ouvert de midi à 14 h 30 et de 19 à 22 heures. Fermé dimanche, lundi midi et samedi midi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires