Notre restaurant de la semaine: Maccheroni, trattoria rugueuse et délicate

25/11/15 à 10:25 - Mise à jour à 10:26

Source: Weekend

Sur sa carte de visite, Maccheroni rappelle à qui veut bien le lire ce qu'est une trattoria, soit un " restaurant italien simple et sans prétention qui propose des mets traditionnels et bon marché ainsi qu'un service traiteur et de vente à emporter ". Le carton de préciser : " L'ambiance y est familiale et le service simple ".

Notre restaurant de la semaine: Maccheroni, trattoria rugueuse et délicate

© Michel Verlinden

Genre : trattoria. Cuisine : 8 Décor : 8 Confort : 7 Service : 9 Qualité/prix : 8

Cette introduction de grande justesse résume l'enseigne à la perfection qui offre un déjeuner hors du temps au mangeur solitaire. Le cadre classique, bardé de bois et terminé par une cuisine ouverte à laquelle on accède par deux escaliers théâtraux, possède ce côté suranné que l'on aime. Le tout pour une cantine aux contours intemporels peuplés d'habitués.

La cerise sur le gâteau, qui est la consolation de celui qui est condamné à mâcher solitaire, réside dans un beau comptoir en bois où l'on peut s'installer le dos à la salle. Là, on fait face aux serveurs, la gentillesse même, avec lesquels on partage une tendre fraternité.

Maccheroni se découvre comme un restaurant à la fois rugueux et délicat. Un effet chaud et froid résumé par la présence simultanée de serviettes en papier - dans la plus pure tradition d'une trattoria - et en tissu.

Notre restaurant de la semaine: Maccheroni, trattoria rugueuse et délicate

© Michel Verlinden

Avant toute commande, une assiette de charcuterie italienne est déposée, un geste généreux qui ne tombe pas dans la bouche d'un ingrat. La carte est courte et en prise avec les saisons.

On y déniche une merveille : des ravioles à la ricotta (16 euros) relevée par une excellente gremolata - cet assaisonnement typique de l'osso bucco qui panache zestes d'orange, persil et ail. Les pâtes en question reposent sur un lit de jeunes épinards crus mais chauds, à la fois huileux et ponctués de grains de sel.

Notre restaurant de la semaine: Maccheroni, trattoria rugueuse et délicate

© Michel Verlinden

La composition est pleine, parfaite, elle n'appelle ni dessert, ni café.

Maccheroni, 95, En Feronstrée, à 4000 Liège. Tél. : 04 223 63 00.

Ouvert de 12h à 15h et de 19h à 23h, fermé le dimanche soir et le lundi.

Mais aussi

Pas envie d'aller au resto ? Pourquoi ne pas en profiter pour feuilleter, Cuisine de la Terre 2 (Hiver & Printemps) le nouvel ouvrage de Valérie Mostert ?

" J'ai voulu ce livre comme une alléchante invitation au voyage culinaire, dans le pays du beau, du bon, du pur et du juste. J'ai voulu créer des recettes qui symbolisent notre terre nourricière et témoignent d'une cuisine essentielle, sapide et généreuse", explique l'intéressée.

Le tout pour 80 recettes locales et de saison, ainsi qu'une intéressante initiation à la permaculture.

CUISINE DE LA TERRE TOME 2, Hiver & Printemps, 80 recettes vivantes pour vos cinq sens, Valérie Mostert, Racine, environ 30 euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires