Opéra Café: avis aux dépressifs hivernaux

03/11/11 à 11:18 - Mise à jour à 11:18

Source: Weekend

Type de cuisine : française percutante. Où : Verviers. Pour qui : dépressifs aux portes de l'hiver. Budget : +/- 35 euros. Le ciel vous évoque un couvercle de poubelle ? Le moral végète dans les talons ? Il est grand temps de se faire du bien, sous peine de finir sous tranquillisants.

Opéra Café: avis aux dépressifs hivernaux

Direction l'Opéra Café et son loft sur deux étages ambiancé par son chef généreux, Paul Knott. Dès l'entrée, le bonhomme vous file la patate avec un "coeur de filet de saumon cuit doucement, piperade automnale et condiment aux aromates". Où donc a-t-il été chercher ce mets balsamique qui tapisse la bouche à la figue et au vin chaud ? Grâce à lui, l'automne devient une saison lumineuse.

Le plat est du même acabit : du pigeonneau sauce moutarde accompagné de chou, de chicon et de pommes de terre. Sur le côté, une compote de coing à la cannelle uppercute les papilles. Côté vins, tout ce que l'on aime : Chablis de chez Pico, Condrieu Jean-Paul Brun et de Faugères signé Barral.

88, rue du Collège, à 4800 Verviers. Tél. : 087 39 89 89. Ouvert de 12h à 14h et de 19h à 22h, fermé le samedi midi, le dimanche et le lundi.


Mais aussi

Envie de rester dans l'esprit d'un chef de haut vol à l'approche contemporaine ? Direction Or Saison à Arlon. Frédéric César y signe une cuisine ciselée qui fait mouche, comme en témoigne son "Perdreau en croûte de noix, embeurrée de chou de Bruxelles et purée de châtaigne".

85, avenue de la Gare, à 6700 Arlon. Tél. : 063 22 98 00. Ouvert de 12h à 13h30 et de 19h30 à 21h, fermé lundi, mardi samedi et dimanche. www.orsaison.be

M.V.

Nos partenaires