Restaurant de la semaine: La Dernière pièce, une cène sans trahison

16/05/17 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Weekend

La Dernière pièce. Le nom intrigue. Une ultime représentation ? Non, "pièce" est à prendre au sens "brique dans le ventre".

Genre: Bistronomie de village

Restaurant de la semaine: La Dernière pièce, une cène sans trahison

© MICHEL VERLINDEN

L'annexe en question porte la signature du cabinet LR Architectes. Cette extension épurée reposant sur une trilogie de matériaux bruts - métal, bois et béton - convainc. D'autant qu'une grande baie vitrée ouvre le regard sur la paix de la campagne environnante.

" Dernière pièce " évoque aussi la Cène, repas final pris pas qu'avec des amis. Aucune trahison ici, surtout à 35 euros le menu 3-services. En lieu et place, de la bonne volonté.

Avec ses temps forts : un saumon gravlax impressionnant de justesse, un cabillaud joliment réveillé par de la cébette et des mange-tout coupés en fines lamelles, un dessert tout en fraîcheur à base de sorbets gin-cava et pomme basilic en lien direct avec l'apéritif maison...

On retient aussi l'accueil et le service aux petits soins. Mais le désir de bien faire n'empêche pas de pointer quelques détails qui chiffonnent : une atmosphère musicale dont l'acoustique est indigne du cadre, un éclairage qui irrite le regard et l'une ou l'autre préparation plus faiblarde - ainsi d'un filet de volaille farci aux pleurotes extrêmement sec.

La Dernière pièce, 61, rue du Baty, à 5350 Evelette. Tél. : 085 21 55 92.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos