Tendance : la junk food deluxe entre dans le Guinness Book

09/09/14 à 14:32 - Mise à jour à 14:32

Source: Weekend

Retour sur la tendance junk food, de plus en plus spectaculaire, du burger artisanal au hog dog le plus cher du monde.

Tendance : la junk food deluxe entre dans le Guinness Book

© DR

A dire vrai, rien de nouveau dans la junk food deluxe. Pour rappel, le premier à l'avoir pratiquée est sans doute le chef français Daniel Boulud qui, au début des années 2000, avait inscrit un burger au foie gras à la carte de son restaurant new-yorkais "Chez Daniel".

L'expression en elle-même de "junk food deluxe", on la doit en revanche au Belge Quentin Hanssens, créateur de feu la cantine bruxelloise "Quentin, pain et vin". En la forgeant, l'homme a eu un méchant flair car l'idée qui consiste à redorer le blason de la nourriture grasse et régressive n'en finit pas de faire des petits. La dernière en date est sans doute aussi la plus spectaculaire. Contre toute attente, elle prend place à Seattle plutôt qu'à New-York, ce qui nous fait des vacances.

C'est donc dans la plus grande ville de l'État de Washington qu'un food truck - Tokyo Dog, spécialisé dans une fusion gastronomique mi- nipponne, mi nord-américaine - s'est mis en tête de proposer le hot-dog le plus cher au monde. Farci de caviar, de boeuf wagyu, de truffes noires, de foie gras... il est vendu au prix de 169 dollars ! Un prix de vente qui lui a ouvert d'emblée les portes du Guinness Book des records. Le tout à commander impérativement deux semaines à l'avance.

www.tokyodog.com/menu.html

En savoir plus sur:

Nos partenaires