Tous au sec !

29/12/11 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

Source: Weekend

Longtemps tenus en piètre estime, les produits séchés passent aujourd'hui à l'avant-plan de la scène gastronomique.

Tous au sec !

On doit ce changement de paradigme à Philippe Emanuelli, ex patron du Café des Spores, qui a montré à quel point l'usage de champignons séchés était salutaire pour cause de goût et d'écologie.

Il faut entre 12 et 20 kilo de champignon frais pour faire 1 kilo de champignon séché. Le coût énergétique lié à leur transport est donc substantiellement diminué. De plus, les champignons frais contiennent entre 80 et 95% d'eau, diluant à la fois leur saveur et leur potentiel nutritif. En éliminant cette eau, les valeurs gustatives et nutritionnelles se concentrent formidablement.

Il n'en fallait pas plus pour qu'Emanuelli lance Supersec, une marque dédiée au séché. Au programme, des champignons bien sûr, mais également de l'ail des ours, des épinards sauvages, des orties de montagne... et bientôt des produits de la mer.

MV

www.supersec.be

Nos partenaires