Un chocolat 100% durable pour 2025?

28/11/16 à 18:06 - Mise à jour à 18:06

Source: Belga

Par le biais de sa nouvelle stratégie en matière de durabilité intitulée "Forever Chocolate", le fabricant suisse de chocolat Barry Callebaut, né en 1996 de la fusion entre les sociétés belge Callebaut et française Cacao Barry, ambitionne de proposer à sa clientèle un chocolat 100% durable pour 2025.

Un chocolat 100% durable pour 2025?

© BELGA

"Nous sommes pionniers en matière de durabilité du cacao et du chocolat depuis de nombreuses années, et nous avons accompli de grands progrès, mais malgré tous nos efforts, seulement 23% des fèves de cacao que nous utilisons proviennent de programmes durables", regrette Antoine de Saint-Affrique, CEO du numéro un mondial de la fabrication de cacao et chocolat pour l'industrie alimentaire.

L'un des objectifs de sa stratégie est notamment d'éradiquer le travail des enfants de sa chaîne d'approvisionnement. En Côte d'Ivoire et au Ghana, d'où proviennent 60% de la production mondiale, presque 2 millions d'enfants travaillent dans les plantations de cacao, dans des conditions dangereuses, et 500.000 d'entre eux travaillent dans des conditions qui ne sont pas tolérées par les normes internationales, selon les données de la campagne européenne pour un chocolat équitable (MCF).

La faible productivité des plantations de cacao, due à de mauvaises pratiques agricoles, à des sols appauvris et au vieillissement des cacaoyers, maintient de nombreux producteurs dans la pauvreté, empêchant l'embauche de travailleurs professionnels et favorisant ainsi le travail de leurs proches, y compris des enfants, souligne l'entreprise.

Sortir de la pauvreté plus de 500.000 producteurs de cacao est dès lors un des autres objectifs de "Forever Chocolate". À l'heure actuelle, près de 90% du prix d'une barre chocolatée finissent dans les poches des compagnies de broyage de cacao, des entreprises chocolatières et des chaînes de supermarchés, alors qu'à peine 10% reviennent aux producteurs, qui doivent survivre avec moins de 1,25 dollar par jour, souligne MCF.

Enfin, Barry Callebaut souhaite présenter un bilan carbone et forêt positif pour 2025, en atteignant entre autres un taux de déboisement nul. L'agriculture intensive actuelle épuise les sols et force en effet les fermiers à utiliser plus de terres en défrichant parfois la forêt tropicale.

Si Barry Callebaut reconnaît ne pas posséder toutes les réponses à ces objectifs, l'entreprise a l'intention de travailler avec les gouvernements, les ONG et les consommateurs. Chaque année, elle publiera un rapport sur l'état d'avancement de la réalisation de ses objectifs, précise le communiqué.

Nos partenaires