Un whisky made in Belgium

13/06/13 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Weekend

Tout l'été, Le Vif Weekend part à la découverte de bières, vins et autres boissons de terroir produits dans nos provinces. Cette semaine, arrêt en Hesbaye, pour y déguster The Belgian Owl, un whisky dans le top 10 européen.

Un whisky made in Belgium

© Frédéric Raaevens

" Arrête de fumer ! " : voilà ce que s'est longtemps entendu dire Etienne Bouillon... qui ne fume pas. Il faut avouer qu'avec le projet de vouloir faire " le meilleur whisky du monde en Belgique ", ce visionnaire prenait le risque de susciter l'hilarité générale. Ce qui n'a pas raté.

Dix ans plus tard, pourtant, plus personne n'a envie de rire. Son nectar, The Belgian Owl, fait l'unanimité. Notre distillateur " par vocation et tradition familiale " a construit, pièce par pièce, un puzzle qui redore le blason d'une région entière, la Hesbaye, et qui a inscrit un nouveau pays, la Belgique, sur la carte du whisky.

" Le whisky est une appellation européenne qui est soumis à un cahier des charges précis. Je voulais y souscrire pour conférer une vraie légitimité à mon produit qui, par sa simple belgitude, constituait un fameux défi. Ensuite, je tenais à faire un single malt, soit un whisky qui, en matière de céréale, repose sur l'orge maltée ne provenant que d'une seule distillerie (la mienne), au contraire des pure malts qui sont des assemblages issus de plusieurs fabriques. "

Si ce programme ambitieux est le sol ferme du projet d'Etienne Bouillon, The Belgian Owl fait valoir des ambitions plus larges : " Dès le départ, j'avais une vision précise de mon produit. Je tenais à ce qu'il soit le reflet de ma région. Qu'il soit comme la carte d'identité du terroir sur lequel il repose, un whisky belge créé avec des ingrédients belges."

Par Michel Verlinden / Photos : Frédéric Raevens.

www.belgianwhisky.com

Tous les secrets de fabrication de ce whisky noir-jaune-rouge, ainsi que d'autres adresses de brasseries sont dans Le Vif Weekend de cette semaine.

Nos partenaires