Vin: l'honneur retrouvé du cubi

04/03/15 à 13:12 - Mise à jour à 13:12

L'été vous manque, vous l'appelez de tous vos voeux. On peut comprendre cette nostalgie pour le soleil et la sieste interrompue par le bruit du cubi qui se déverse lentement dans les verres...

Vin: l'honneur retrouvé du cubi

© DR

Vin: l'honneur retrouvé du cubi

© DR

L'été vous manque, vous l'appelez de tous vos voeux. On peut comprendre cette nostalgie pour le soleil et la sieste interrompue par le bruit du cubi qui se déverse lentement dans les verres. Bonne nouvelle, les températures montent (doucement, d'accord), le beau temps approche, du moins on l'espère. Ce qui est certain, en revanche, c'est que cette année la belle saison ne vous trouvera pas dépourvu. Fini les horribles cartons, les bag-in-box, qui dissimulent vins, jus de fruits et autres huiles d'olive.

Vin: l'honneur retrouvé du cubi

© DR

En s'inspirant des pays nordiques, où il est habituel d'acheter des cubis plutôt que des bouteilles, Florence Aobadia de la marque Obag a eu l'idée de concevoir un sac en forme de goutte pour dissimuler les contenants disgracieux qui trônaient dans les cuisines. Grâce à son design organique, Obag s'accroche à une branche d'arbre lors de déjeuners sur l'herbe ou s'invite à table lors des repas grâce à son socle. Bien vu, les matériaux utilisés sont de première qualité : fermeture à glissière en laiton blanc certifié Oeko-Tex standard 100, oeillet en nickel satiné, cordon autour du robinet en coton ciré, modèle en lin certifié français certifié par la CELC - Master of Linen...

De 39¤ à 49¤ selon les modèles sur le site www.obag.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires