Y'a pas que les harengs et les patates bouillies dans la gastronomie suédoise!

21/01/11 à 13:11 - Mise à jour à 13:11

Source: Weekend

"Bienvenue en Suède, nouveau pays de la haute cuisine": derrière ce slogan lancé jeudi en français, le gouvernement suédois entend hisser le pays scandinave sur les plus hautes marches de la gastronomie mondiale.

Y'a pas que les harengs et les patates bouillies dans la gastronomie suédoise!

© ThinskStock

Ce plan ambitieux ne concerne pas les seules tables primées par les guides gastronomiques, mais également les cantines des écoles et des maisons retraites, un programme touchant unéventail pour le moins large d'une population appelée à goûter au "plaisir d'être à table".

11 établissements étoilés au guide Michelin 2010

Surtout connue pour ses harengs (de la Baltique), que ne dédaignent pas nombre de consommateurs du Vieux Continent, et ses pommes de terre bouillies, sans doute moins prisées dans nos contrées tempérées résolument attachées à des valeurs culinaires moins austères, la cuisine suédoise s'ennorgueillit pourtant de plusieurs chefs renommés et de onze établissements étoilés au guide Michelin 2010.

Le ministère suédois des Affaires rurales a annoncé jeudi dans une brochure le lancement d'un plan d'action pour que la Suède "s'impose comme le nouveau pays de la haute cuisine en Europe".

Ce plan concerne les restaurants étoilés mais également la qualité des matières premières, le doublement en 2020 des exportations de produits agro-alimentaires ou le niveau de la restauration dans les collectivités, précise-t-il.

Car les écoles, les hôpitaux et les maisons de retraite ne sont pas en reste. "Les repas servis aux enfants dans leurs cantines, aux personnes âgées et aux malades s'inscrivent de manière cohérente" dans ce projet qui se caractérise par "le plaisir d'être à table", écrit le ministère.

"Cette vision va de la fourche à la fourchette, des cuisines collectives aux restaurants du guide Michelin", souligne le ministre Eskil Elandsson dans une présentation où il vante les "atouts uniques de la Suède": ses baies sauvages, ses crustacés, ses champignons, son gibier... et ses chefs "qui ne cessent de décrocher des distinctions internationales".

Parmi eux, Mathias Dahlgren (Bocuse d'or, deux étoiles au Michelin 2010) pour qui "les produits naturels et les goûts naturels sont
essentiels à une cuisine naturelle". La Suède participera pour la première fois au Sirha, le Salon mondial de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation à Lyon, du 22 au 26 janvier prochain.

LeVifWeekend.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires