Des espions dans l'ascenseur du Vogue US

16/08/11 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Weekend

Un compteTwitter ouvert le 6 août dernier relate les conversations échangées dans l'ascenseur de la rédaction du Vogue américain. Savoureux.

Des espions dans l'ascenseur du Vogue US

© Reuters

Sur ce compte Twitter, les discussions semblent sorties tout droit du film Le Diable s'habille en Prada qui dépeint le monde cruel et impitoyable de la rédaction du Vogue américain dans laquelle règne la glaciale Anna Wintour. Sauf qu'ici, il ne s'agirait pas de fiction mais bien des conversations glanées dans l'ascenseur du bâtiment new yorkais où est établie la rédaction du célèbre magazine fashion américain, l'une des publications phare de l'empire Conde Nast.

Le titulaire du compte intitulé Conde Elevator est anonyme. Via une adresse gmail, il propose aux employés et stagiaires du Vogue US d'envoyer - de balancer on peut le dire - leurs "perles d'ascenseurs". Des conversations sur la mode, les régimes, des rumeurs et des détails croustillants sur la vie de la rédaction sont ensuite retransmis sur le réseau social. En avant donc les potins et les répliques acerbes entre stagiaires ou journalistes hypocrites! Ce compte alimenté par des "espions" internes remporte un énorme succès, mis en ligne le 6 août dernier, il compte déjà plus de 26 000 "followers". La rédaction en chef n'aurait pas encore réagi sur ce fil d'information. Si sa véracité est encore à vérifier, l'idée est drôle et originale dans la multitude de comptes Twitter sans intérêt. Voici quelques discussions publiées sur le compte ces dernières heures:

Girl: Omigod I love your dress so much I wish there was a 'like' button I could press.

(Oh mon dieu, j'aime trop ta robe, j'aimerais tellement pouvoir presser un bouton "like") [Elevator on the ground level.] Lady: Is this going up?

[Ascenseur au rez-de-chaussée]. Une fille: Est-ce que cet ascenseur monte? [Girl holding brownie abashedly in elevator] Male coworker: I'm not judging you.

[Une fille dans l'ascenseur tient son brownie d'un air confus]. Un collègue masculin : je ne te juge pas. [silence] [silence] [silence] [silence] [silence] [silence] [silence] [silence] Summer Intern: "Was that...?" Intern #2: "Yeah" #annawintour

[silence] [silence] [silence] [silence] [silence] [silence] [silence] [silence] Stagiaire 1 "C'était... ?" stagiaire2 "Yes" #annawintour Girl #1: I love that necklace, I saw it at Banana last week and almost bought it too. Girl #2: [flips hair] This is Gucci.

Fille #1: j'adore ce collier, je l'ai vu chez Banana la semaine dernière et je l'ai presque acheté. Fille#2: [se recoiffe] C'est Gucci.

V.F/Ca.L

En savoir plus sur:

Nos partenaires