Etre cool en 2012: le code a changé

14/06/12 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Weekend

Complètement dépassé Fonzie! Une étude vient de démontrer qu'être cool en 2012 est presque devenu le contraire de l'attitude froide et détachée d'où vient le mot en lui-même. Alors, qui est cool à présent?

Etre cool en 2012: le code a changé

© DR

James Dean aurait bien du mal à convaincre la nouvelle génération de sa coolitude, c'est une page qui se tourne... Au revoir le détachement, le silence, le regard ténébreux et les lunettes qui vous coupent du monde.

Selon une étude de l'université de Rochester, les critères ont changé. Le professeur Ilan Dar-Nimrod explique: "Je n'étais pas préparé à l'idée qu'être cool avait autant perdu sa signification première et son sens historique. Cela n'a plus rien à voir avec l'individualisme et la contre-culture."

Alors, qui a la cote auprès de la nouvelle génération? Loin des accents plus sombres des premiers héros cool, on trouve désormais l'amabilité, la beauté, la confiance en soi et le succès. Ajoutez à cela la compétence, le fait d'être trendy, à la mode et attirant et vous aurez le cocktail gagnant de la coolitude actuelle. Plus Justin Bieber que Marlon Brando, en somme.

Et là, à constater qu'il faut désormais rentrer dans le rang et en maîtriser tous les codes pour être désormais cool, on en vient même à regretter ce Fonzie. Un peu pacotille, avec une fâcheuse tendance à se moquer des requins, ringard certes mais qui, au moins, suivait sa propre voie.

VS.

Nos partenaires