Fiat 500 TwinAir: Ronronnement transalpin

24/09/10 à 13:03 - Mise à jour à 13:03

Source: Weekend

La volonté de diminuer progressivement la cylindrée des moteurs, tout en conservant une puissance identique (le downsizing, en anglais), donne naissance à des réalisations intéressantes.

Fiat 500 TwinAir: Ronronnement transalpin

© DR

La volonté de diminuer progressivement la cylindrée des moteurs, tout en conservant une puissance identique (le downsizing, en anglais), donne naissance à des réalisations intéressantes. Ainsi, Fiat redonne vie aux motorisations à deux cylindres avec sa Fiat 500 TwinAir.

Même si sa cylindrée de 875 cc peut faire sourire les plus sceptiques, le petit moteur TwinAir n'a pas à rougir face aux quatre cylindres concurrents. Pour preuve, sa version turbocompressé la plus puissante développe jusqu'à 105 ch. Dans un premier temps, Fiat présente toutefois, chez nous, une version intermédiaire de 85 ch (une version atmosphérique de 65 ch est également prévue).

Dès le premier coup de démarreur, les oreilles attentives reconnaîtront une sonorité atypique. Une sorte de sympathique ronronnement. Sur la route, ce moteur bicylindre gagne rapidement ses lettres de noblesse. L'excellente disponibilité du couple (145 Nm dès 1 900tr/min) offre une souplesse d'utilisation agréable en ville. A titre de comparaison, le quatre cylindres 1,4 l de 100 ch proposé sous le capot de la 500 ne développe que 131 Nm à... 4 250 tr/min. Seul bémol : malgré une consommation moyenne annoncée à 4,1 l/100 km, la petite italienne réclamera environ le double dans la réalité... Qu'à cela ne tienne, ses émissions de CO2 officiellement limitées à 95 g/km lui permettent tout de même de bénéficier de la ristourne gouvernementale de 15 %.

LeVifWeekend

En savoir plus sur:

Nos partenaires