Foot au féminin

11/05/10 à 11:09 - Mise à jour à 11:09

Source: Weekend

Elles savent aussi avoir un bon touché de balle, l'ambition de gagner et se battre face à l'adversaire. Les Argentines sont de plus en plus nombreuses à se mettre au foot, petit tour sur le terrain du ballon rond en mode fille.

Foot au féminin

Elles savent aussi avoir un bon touché de balle, l'ambition de gagner et se battre face à l'adversaire. Les Argentines sont de plus en plus nombreuses à se mettre au foot, petit tour sur le terrain du ballon rond en mode fille.

A J-30 de la Coupe du Monde de football, je ne pouvais pas rester sans mentionner le sport qui fait vibrer tout un pays, non pas tous les quatre ans, mais toutes les semaines, voire deux fois par semaine ! En effet, l'Argentine c'est aussi Diego Maradona, le célèbre joueur qui est aujourd'hui sectionneur de "la seleccion" (l'équipe nationale) et toute la magie du football qui va avec. Mais saviez-vous que cette passion, ici, ne touche pas seulement les hommes ?

Car loin de moi l'idée de vous parler pronostiques ou encore joueurs, (encore que je dois avouer que je ne me débrouille pas trop mal à ce jeu-là -(volonté d'intégration, mais aussi survie de mon couple oblige !), oui, je vais vous parler fanatisme, passion, tournois, ballon rond, mais au féminin ! Car si la passion du football en Argentine n'a rien (et je pèse mes mots) de comparable avec d'autres pays d'Europe, elle n'y est pas non plus unisexe.

Ici les femmes s'enflamment aussi pour ce petit morceau de cuir. Leur part dans les tribunes est surement largement supérieure en comparaison avec des matchs équivalents en Europe. Et il n'est pas rare non plus de croiser des enfants en bas âge, car ici le football c'est une affaire de famille, de sang qui joue un rôle dans la vie de chacun et de plus en plus de chacune ! Il m'était déjà arrivé de croiser sur les terrains de foot, où se disputent des tournois masculins de football à cinq (petit terrain et règles un peu différentes que le foot à onze), des femmes sans vraiment mesurer le phénomène. Mais il y a peu, en feuilletant le journal national, La Nacion, j'ai vu qu'une demi-page leur était consacrée. L'engouement des femmes pour la pratique du football est aujourd'hui un fait constaté et en parfaite croissance. Désormais, les organisateurs de tournois amateurs à Buenos Aires ont incorporé une section féminine. Pou elles, l'envie de vaincre est tout aussi présente avec, c'est sûr, un peu moins de testostérone, résultat : moins de bagarres et plus de fous rires ! Chaque équipe joue le week-end et parfois s'entraine une fois par semaine. Les noms des équipes en disent long sur l'état d'esprit de ses footballeuses en désir de défoulement et plus si assiduité : "Hasta la Victoria Secret" , "Touch Femme", "Edicion Limitada"(édition limitée)... Pas grand-chose de plus à dire sur ce sujet si ce n'est un bravo les filles !

Maite Celayeta

En savoir plus sur:

Nos partenaires