Gérard Rancinan - divertir, dit-il

23/08/12 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Weekend

Né en 1953 à Talence (Gironde), Gérard Rancinan est l'un des photographes français actuels les mieux côtés.

Gérard Rancinan - divertir, dit-il

Qui ?

Entré dès 15 ans comme apprenti au laboratoire du service photographique du journal Sud Ouest à Bordeaux, l'homme consacre sa vie à l'image. Photojournaliste à 18 ans, il a tout couvert : guerre au Liban, séisme en Algérie, tournages de film (Ran, 37,2 le matin, Le Dernier Empereur...) mais également jeux Olympiques, portraits de personnalités (Fidel Castro, François Mitterrand...). En 1990, il oriente son travail vers l'art.

Quoi ?

A Wonderful World est le troisième volet de sa Trilogie des Modernes, cycle ambitieux qui entend proposer "un récit et une analyse en trois parties de la course de l'Humanité vers l'Histoire". Le tout pour un regard sans complaisance sur la capacité de l'homme à se bercer d'illusions, à se détourner des vraies questions. Nulle leçon de morale n'est toutefois avancée, Rancinan constate et dénonce mais ne "cherche pas à fournir des réponses aux questions qu'il soulève".

Pourquoi ?

Les imposantes mises en scène de Gérard Rancinan témoignent d'un véritable souffle et d'une architecture millimétrée. À travers elles, la photographie acquiert une dimension de réflexion et d'engagement. Le constat est affligeant : peu à peu, le monde se transforme en parc d'attraction peuplé de mickeys obèses et de superhéros impuissants. L'inspiration, quant à elle, brasse large : elle se balade de Velasquez à Paul Mc Carthy.

Michel Verlinden

A Wonderful World, Gérard Rancinan, galerie Valérie Bach, 6, rue Faider, à 1060 Bruxelles. http://www.galerievaleriebach.com . Du 7 septembre au 10 novembre prochains.

Nos partenaires