Issey Miyake, prince de la mise en plis

21/09/12 à 10:01 - Mise à jour à 10:01

Source: Weekend

Voyage dans l'art du pli du génial couturier japonais, Issey Miyake.

Issey Miyake, prince de la mise en plis

© DR

Il est dans l'ordre des choses qu'un plissé révolutionnaire fasse le tour du monde. Surtout s'il donne forme à des vêtements qui se rangent en un clin d'oeil, voyagent à l'aise, permettent de zapper jusqu'à l'idée du repassage, se lavent en machine et sèchent en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Et si, en sus, ils sont pensés par l'un des créateurs les plus poétiques de l'univers, ils entrent ensemble dans la légende, d'office.

En 1993, Issey Miyake lance sa collection Pleats Please, le début d'une longue série de robes tubes, jupes, chemises, pantalons, cardigans aux plis permanents. Réalisés à partir d'une seule pièce de tissu 100 % polyester haut de gamme, coupés, cousus deux fois et demi plus grands que nature et terminés, placés en sandwich entre deux feuilles de papier et passés à la main dans une presse à chaud. Résultat, un plissé vertical, horizontal ou en zigzag pour des formes ultrasimples dans des couleurs qui claquent, ou pas, avec imprimés parfois.

Il fallait raconter l'histoire de ce tissu, et de cet homme, laquelle s'est muée en un (très) beau livre paru chez Taschen et titré sobrement Pleats Please, avec jeu d'optique typographique. Car les idées d'Issey Miyake - ses doutes, ses interrogations, les réponses proposées - pourraient faire figure de bible.

Il est né à Hiroshima, en 1938, sait donc ce que dévastation atomique signifie, étudia le design graphique, fit de la mode dès 1970, sonda les techniques de plissage des années durant, dessina des costumes pour le Ballet de Francfort et William Forsythe puis confia ses collections Homme (1994) et Femme (1999) à d'autres pour mieux se consacrer à ses recherches et à l'art contemporain. Tout en ne négligeant rien, ni sa mode, ni ses parfums, dont ce Pleats Please fleuri que l'on pourra humer en Belgique l'année prochaine. Le pli, comme un secret de vie.

A.F.M

Pleats Please Issey Miyake, Midori Kitamura, éditions Taschen.

En savoir plus sur:

Nos partenaires