J'ai testé: l'hypnose

19/03/14 à 15:35 - Mise à jour à 15:35

Source: Weekend

À deux pas de la prison de Saint-Gilles, la salle d'attente du cabinet du Docteur Mairlot, neuropsychiatre et président de l'Institut de Nouvelle Hypnose, est aménagée comme un cocon...

J'ai testé: l'hypnose

À deux pas de la prison de Saint-Gilles, la salle d'attente du cabinet du Docteur Mairlot, neuropsychiatre et président de l'Institut de Nouvelle Hypnose, est aménagée comme un cocon : Vivaldi entonne ses Quatre saisons, les fauteuils sont confortables et la documentation sur les ateliers d'autohypnose invite à la lecture. Une jeune femme semble très stressée, elle est venue pour régler sa peur de l'avion : " Une amie à ma mère a solutionné son problème en une seule séance ! ". Que de bon présage.

Toutefois, mon ambition est grande : trouver enfin une alternative au grignotage pour apaiser mes émotions. Une habitude ancrée depuis l'enfance. Le Dr. Mairlot, élégant et apaisé, me confirme qu'il faudrait en principe plus d'une séance pour résoudre cette dysfonction alimentaire, étant donné que c'est justement ma méthode d'autohypnose et qu'elle est redoutablement efficace !

Il me conseille de lire Le régime paradoxal de Giorgio Nardone. En ingurgitant le paquet de gaufres de mon fils, c'est mon cerveau droit, celui des émotions, qui me dirige. Le cerveau gauche, rationnel, n'a plus rien à dire. Et les messages culpabilisants ne font qu'" alimenter " ce besoin de se remplir. " Parce que la culpabilité est le sentiment qui coupe le plus le corps des émotions. " Comme je ne ressens pas le plaisir de ce que j'ingurgite, je ne sens pas la satiété, je continue à manger. C.Q.F.D.

Assise dans le canapé, les yeux fermés, je suis invitée à imaginer un ballon de baudruche se dégonfler lentement. Mes mains se touchent. Hypnotisée, on me demande à présent de ma figurer une crise de boulimie, d'éprouver le plaisir procuré. Dorénavant, le simple souvenir de cette scène devrait pouvoir me combler : je ne cherche pas les calories, mais le réconfort...

par Valentine Van Gestel

www.nouvellehypnose.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires