Jeep Compass: Go West !

01/06/11 à 14:22 - Mise à jour à 14:22

Source: Weekend

De belles rondeurs, un look sympa, un vrai 4 X 4 dynamique aux finitions soignées : la Jeep Compass est l'un des nouveaux joujoux à sensations.

Jeep Compass: Go West !

La Compass, malgré un restylage en 2009, dégageait jusqu'à présent peu de personnalité et d'originalité. Pour lui donner plus de pep et pour les 70 ans de la marque américaine, la " baby Jeep " a subi une cure de jouvence. On remarque tout d'abord la suppression des phares ronds - de la Wrangler - au profit de phares rectangulaires, calandre plus fine et étirée. Les poignées de porte arrière sont encastrées dans l'espace vitré afin d'adoucir le profil, ce qui lui confère un style de 4x4 " coupé". Et pour alléger encore la silhouette, la porte à l'arrière du véhicule s'ouvre en hauteur et est exempte de la grosse roue de secours, remplacée par une galette dans le coffre. Innovation importante aussi : terminé le moteur bruyant Volkswagen et place au 2.2 l CRD de Mercedes développant 163 chevaux. Un moteur qui monte en puissance mais non en consommation puisqu'il affiche 6 litres en cycle mixte. Mieux que certaines berlines...

Une fois au volant, on se sent parfaitement à l'aise dans ce véhicule compact et facile à conduire. Jeep a aussi pensé à revoir l'habitacle qui se montre plus cossu, avec des finitions mieux soignées. Un véritable travail sur l'insonorisation a également été effectué. Seul bémol : les passagers à l'arrière manquent de visibilité et de luminosité. Le coffre offre un espace appréciable et se révèle simple d'accès. Sièges arrière rabattus, le volume de chargement passe de 334 à 1 277 litres.

Aussi confortable sur la route qu'hors des sentiers battus, grâce à ses quatre roues motrices permanentes, ce 4 X 4 familial est d'une grande polyvalence. En site urbain, il est agile et sa position de conduite en hauteur se révèle très agréable. De plus ses mensurations restent relativement raisonnables : 4,40 m.

Cette Jeep Compass se montre finalement aussi à l'aise sur autoroutes que dans les chemins de campagne. Les finitions ne sont pas au top mais les matériaux sélectionnés sont solides et résistants dans le temps. La modularité est également un point appréciable. Avec une consommation compressée et un prix attractif, elle se profile comme un concurrent redoutable et sympa à la Toyota Rav4.

Chantal Piret

En savoir plus sur:

Nos partenaires