John Travolta gay, le dernier scandale hollywoodien?

08/06/12 à 15:29 - Mise à jour à 15:29

Source: Weekend

Les rumeurs se font de plus en plus persistantes sur l'homosexualité supposée de John Travolta, au grand bonheur de la presse people US. Mais pourquoi, alors que la Californie milite en faveur du mariage gay, est-ce que Hollywood fait encore régner l'omerta sur le sujet?

John Travolta gay, le dernier scandale hollywoodien?

© Reuters

Errol Flynn, Cary Grant, Hugh Jackman, Tom Cruise, Kevin Spacey et dernièrement Jake Gyllenhaal... Tous ont été les cibles de rumeurs concernant leur supposée homosexualité et la liste de qui serait gay à Hollywood est très longue.

Et si John Travolta fait la une des journaux à scandales, c'est certainement à cause des circonstances de harcèlement qui lui sont reprochées mais aussi parce qu'elles seraient dirigées contre des hommes.

Seulement voilà, la Californie est un des états les plus actifs en faveur des droits homosexuels, militant entre autres pour le mariage gay. Alors pourquoi est-ce que les acteurs de cinéma gay se cachent-ils si ardemment? La première et meilleure raison est tout d'abord que cela ne regarde personne d'autre qu'eux, sauf s'ils souhaitent le faire savoir. Mais il y aurait une deuxième raison, mise en avant par Rupert Everett qui conseille à tous les jeunes acteurs hollywoodiens de cacher leur homosexualité: cela ruinerait leur carrière, comme cela a gâché la sienne. Une sentence sans appel qui refuse de confier un rôle hétéro à un acteur (ou actrice - on se souvient du flop de 6 days 7 nights avec Anne Heche) gay.

Bref, le changement de mentalités face à l'homophobie ne se fera peut-être pas rapidement au cinéma, mais il y a un milieu du divertissement qui pourra peut-être faire avancer les choses: la télévision. Entre le succès de Glee et de Modern Family, l'hégémonie de Elle Degeneres qui caracole en tête des talk-shows, ou encore le succès de Neil Patrick Harris qui interprète avec beaucoup de succès un tombeur hétéro dans How I met your mother, on ne peut qu'espérer que le petit écran montrera l'exemple au grand...

VS.

Nos partenaires