La musique adoucit les m½urs

23/03/12 à 15:26 - Mise à jour à 15:26

Source: Weekend

La musique sera toujours là pour instiller un peu de douceur et de poésie dans ce monde de brutes. Et dans ce domaine aussi, la littérature jeunesse n'est pas en reste. Voici quelques nouveautés qui parlent de musique et donc par là même, réenchantent un peu le quotidien.

La musique adoucit les m½urs

D'abord, dans l'excellente série des petits imagiers sonores de Gallimard, Les instruments de musique vol.2. Six instruments de musique, six ambiances sonores (clarinette, harpe, trompette, batterie, guitare électrique et violoncelle) pour affûter l'oreille des plus petits. Six ambiances, explosive ou mélancolique, un bon son et l'amusement garanti. Certains bambins s'improviseront même dj. Dans un autre genre, Badaboum ! Car la vie est faite d'une multitude de bruits saugrenus, onomatopées impromptues qui viennent rythmées nos journées de leur musique. C'est ce que découvre cette bande de charmants petits animaux dans une les situations cocasses, à bruiter !

Pour initier les petits (dès 4 ans) à la richesse de la musique, jeter vous sur Le troun et l'oiseau musique, un album au graphisme brillant d'épure et de poésie. Le troun, petit personnage sorti de la mer, découvre soudain les bruits qui l'entourent, qui peu à peu composent des mélodies. La forêt, les champs, la maison, tout est musical autour du Troun. C'est beau, c'est intelligent - comme très très souvent aux éditions du Rouergue - et c'est finement composé par la polonaise Elzbieta au dessin, et l'américaine Sharon Kanach à la partition.

Plus remuantes, et parce qu'à chaque moment de la journée, son livre et sa musique adaptés, Les comptines pour bouger ou pour s'endormir rassemblent dans chaque volume 12 chansonnettes illustrées et sur cd. Pour twister ou pour se détendre, au-delà des dessins, Rémi les interprète en images, pour inspirer enfants et parents dans leurs chorégraphies.

Si vous ne vous êtes pas encore assez trémoussé, pas de panique. Deuxième plus grosse vente de 45 tours - les mp3 n'existaient pas en 1981 - francophones de tous les temps (3,5 millions de disques vendus), La danse des canards ressort en livre CD, offrant la version originale de J.J.Lionel, excusez du peu ...

Plus world music et pour les plus grands, le bel album La voix d'or de l'Afrique - l'histoire de Selif Keita, qui comme son titre l'indique, relate la vie de ce chanteur malien albinos, devenu porte-voix - et quelle voix ! - de cette minorité fort malmenée sur le continent africain, parce que considérée comme maudite. Le destin incroyable de ce chanteur d'exception, délicatement mis en mots par Michel Piquemal, et en dessins colorés par Justine Brax.

On voyage toujours, mais ici, c'est Swinging London versus Hip Hop. Les ados vont pouvoir choisir leur camp. La collection backstage de Nathan s'agrandit de deux nouveaux titres : le premier, Au nom du père, du Fils et de John Lennon nous plonge les sixties et la Beatles mania, à travers une amitié - imaginée - avec le légendaire John Lennon. Le second, Le béton qui coule dans nos veines - titre somme toute un peu caricatural -, quant à lui retourne aux sources du mouvement hip hop, de la musique et du graffiti, dans le Bronx du début des années 90.

À chacun son style ! À chacun son livre, let's rock !

A.W.?

Nos partenaires