On a testé le nouveau jeu de société Lego

01/12/11 à 10:51 - Mise à jour à 10:51

Source: Weekend

L'idée est originale et devrait plaire à saint Nicolas : des jeux de société allient désormais le plaisir de se retrouver autour de la table pour jouer en famille ou entre amis à celui de bâtir tout et rien en empilant des petites briques Lego. Pour petits... et grands ! La preuve avec Lego Champion, le petit nouveau de la collection.

On a testé le nouveau jeu de société Lego

Prenez quatre amis... En l'occurrence, dans mon cas, quatre architectes, ce qui ajoute un peu de piment à ce jeu de construction. Rassemblez-les pour un petit souper pas trop arrosé (les règles sont quand même un peu difficiles à comprendre au départ). Amenez à table, parmi les plats de chips, deux saladiers remplis de briques Lego. Et annoncer : "ce soir, on joue !" En discutant, chacun triturera d'abord les briques distraitement, en bavardant, montant des minitours, un petit château... S'il y a des enfants, ils approcheront pour voir, toucher, c'est certain. Peut-être même que les zakouskis auront moins de succès.

Une fois les langues déliées, c'est parti. Vous résumez les règles... Tout d'abord, il faut monter le plateau de jeu à l'aide d'un plan et de briques (eh oui, on n'a rien sans rien). Pour la bande d'architectes réunis autour de la table de salon : fastoche ! Ensuite, il faut comprendre comment les pions se déplacent sur le parcours... Un peu comme dans un jeu de l'oie, mais avec des codes couleurs qui nécessitent de la concentration. Tout de suite, les convives se crispent un peu. Pas trop envie de se prendre la tête ce soir... Mais peu à peu, chacun comprend la logique. C'est parti !

Première étape : lancer le dé aux facettes colorées (qu'on a aussi dû construire !). Puis, avancer son bonhomme. Ensuite, en fonction de la couleur tirée au dé, lancer un défi que l'assemblée relèvera. Celui qui le gagne peut à son tour faire avancer son personnage. Le premier à l'arrivée a bien-sûr gagné ! Les défis proposés sont variés... Parfois un peu "simplets", plutôt réservés aux enfants, comme celui qui consiste à catapulter une brique le plus près possible d'un "cochonnet", un peu comme aux boules... Parfois, par contre, les épreuves sont plus amusantes, comme celle où il s'agit de bâtir la plus haute tour de briques sans la faire effondrer ou cette autre où il faut reproduire le plus vite possible une petite construction imaginée avec des Lego par l'un des joueurs (ce qu'ont préféré mes amis architectes évidemment). Mieux : on peut aussi inventer d'autres défis, en fonction de son imagination et toujours en s'inspirant de ces sacro-saintes briquettes ! De quoi renouveler l'intérêt à chaque partie.

Au final, après une heure de jeu environ, tout le monde à trouver cela bien sympa : " Ça change du Pictionnary ! ", " Ça me donne envie de ressortir mes Lego du grenier ! ", " Et moi, franchement, je sais maintenant ce qu'il y aura dans la cheminée mardi prochain. On l'offre aux enfants et on leur chipe de temps en temps. " Sur ce, santé !

Fanny Bouvry

En savoir plus sur:

Nos partenaires