L'Aigle à la conquête de la ville

04/11/14 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Weekend

Spécialiste des bottes en caoutchouc et des vêtements plutôt destinés à la vie à la campagne, la marque française part à la conquête du jeune urbain.

L'Aigle à la conquête de la ville

La vague "heritage" qui n'a de cesse de déferler depuis quelques années, donne du peps à la marque française Aigle, qui fêtait l'année passée ses 160 ans. Aigle s'offre un coup de jeune et part à la conquête d'un public plus urbain que jadis.

Parkas, boots, chemises en flanelle, finalement, le vocabulaire de la garde-robe tendance a toujours été celle de cette marque. C'est que, ce qui à l'origine en 1853 était un maître caoutchoutier, à conserver ses valeurs, à savoir la qualité, la fonction et le style authentique. De là découle ce souci de durabilité du label, qui n'est plus à prouver tant chacun à le souvenir de ces bottes siglées que l'on se repassait dans la famille, parfois sur plusieurs générations. Il aura fallu attendre notre époque - la crise, la lassitude de la fast fashion, la recherche du "Made in" éthique - pour que ces notions prennent tout leur sens, et que la marque plus que centenaire ne soit plus taxée de, au mieux rétro, au pire ringard. Ne restait alors plus qu'à dépoussiérer l'image pour se reconnecter avec son public.

C'est chose faite. Dans la campagne pour cet automne/hiver, jeunes femmes et hommes, au look parfaitement tendance et complètement griffé par l'oiseau majestueux, pourraient être pris sur le vif dans la nature. Mais ils le sont sur des monuments parisiens, quintessence de l'esprit chic à la française. Un mariage réussi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires