02/09/16 à 11:46 - Mise à jour à 11:54

L'art d'être une greluche

Être une Greluche ce n'est pas qu'une expression brusseleir - certes fort imagée et sympathique - c'est tout un lifestyle, que nous maîtrisons évidemment à la perfection. Ne soyez pas jaloux et lisez plutôt comment devenir, vous aussi, une Greluche (ou le rester si vous l'êtes déjà).

L'art d'être une greluche

© Dina Goldstein

Être une pro du web

Être blogueuse est devenu un art, un outil commercial et marketing, voire parfois un métier rémunéré. Qui dit blog de nos jours, dit professionnalisme et maîtrise des réseaux sociaux et de ses dérivés.

Mais PAS pour la Greluche.

Forte de son incompétence, la Greluche a décidé d'ouvrir un compte Insta un an après la création de son blog. Et le compte twitter avec 3 postes et demi, on en parle ou pas? Décoder la signification et faire bon usage du # (la Greluche prononçait jadis 'dièse'...) a pris du temps. Certaines Greluches sont plus douées que d'autres (une pour être précise, et elle écrit ces lignes gnark gnark). D'ailleurs, mon sang ne fait qu'un tour à la vue des photos de mes comparses qui sont au choix : floues, mal cadrées et/ou hors contexte. Et lors d'événements j'ai beau leur dire "Vous faites de belles photos pour le blog hein les filles!", en général j'ai la joie de découvrir la première photo postée à 4 heures du mat': les Greluches sur le dance-floor, le cheveu collant et le visage reluisant, avec un verre de gin to dans les mains (et donc, floue et mal cadrée, où on ne voit que dalle dudit évènement):

Voici, par exemple, 2/3 des Greluches à la soirée d'anniversaire du Théâtre de la Toison d'Or. Notez le regard flou, le cheveu collant et le cadrage approximatif...

Voici, par exemple, 2/3 des Greluches à la soirée d'anniversaire du Théâtre de la Toison d'Or. Notez le regard flou, le cheveu collant et le cadrage approximatif...

Mais la Greluche tend à s'améliorer et a presque passé un cap: désormais elle connait l'usage du filtre sur Insta, essentiel pour gommer ridules, cernes et autres contrariétés.

Avoir du temps pour écrire

Le jour où Mélinée et Mélanie m'ont parlé de leur idée de créer un blog, j'ai immédiatement fait des bonds avec elles en disant "Ben ouaaaiiiiiis pourquoi pas nous!!!! Ok, on n'a plus 20 ans, on n'est pas top biches, mais nous au moins on sait aligner 3 phrases sans faire de fautes!" (phrase de vieille totale assumée).

Mais ce qu'on n'avait pas anticipé, c'est que ces petites jeunes qui ont des blogs suivis par des milliers de fans, et ben elles ont un truc qu'on n'a PAS nous (en plus des seins hauts et du teint frais): DU TEMPS! Parce que - joyeuse bande que nous sommes- on a des boulots d'hystériques, on court dans tous les sens et le calendrier partagé Google est devenu notre meilleur ami (je vous ferai un article là-dessus). Donc il est de mise d'écrire son article en général entre 23h45 et 1h30 du mat'. Ça, c'est pour le rédactionnel.

L'art d'être une greluche

© Margaux Motin

Mais quand arrive le moment des photos et de la mise en page (voir paragraphe plus haut) et bien là tu te dis "Mais p..... j'avais pas assez de choses à faire dans ma vie pour me coller un blog en plus". Et puis le lendemain tu publies, tu vois les like et là, tu kiffes ta race (phrase de vieille numéro 2).

Toujours être en retard

La Greluche n'est pas ponctuelle. Depuis sa plus tendre enfance, elle accumule les retards injustifiés de façon pathologique. Les préfets des Athénées qu'elle a fréquentées ont encore de sueurs froides à l'évocation des excuses bidons, mais néanmoins originales (et rédigées sans faute), griffonnées dans un coin du journal de classe par la Greluche malhonnête, que la culpabilité n'a au demeurant jamais étouffée. Ses parents, impuissants, ont subi les remontrances du corps enseignant sans broncher:

- Monsieur, ne pouviez-vous pas faire les travaux de votre maison à un autre moment que pendant la nuit, empêchant votre enfant de dormir?

Les choses ne se sont hélas pas tellement améliorées avec le temps, et on ne compte plus les avions ratés, et les nuits sordides passées à l'aéroport dans l'espoir d'arriver à destination, la plupart du temps avec un ou deux jours de retard, et le portefeuille délesté de plusieurs centaines d'euros (lire aussi sur ce sujet "Ces trucs qu'on persiste à faire ou à croire en dépit du bon sens": En avion).

Tout ça parce-que la Greluche a sa propre vision, extensible, du temps, et considère qu'en partant de chez elle 3 minutes avant l'heure H., elle peut le faire, elle peut y arriver...alors que non.

L'art d'être une greluche

Lorsque plusieurs Greluches organisent une soirée, les choses se compliquent encore puisqu'elles savent qu'un rendez-vous à 20h implique que personne ne sera sur place avant 20h30. Elles partent du coup de chez elles à 20h27 conformément à la théorie précitée... Les Greluches se retrouveront donc en réalité au plus tôt vers 21h00, ce qui est un retard inacceptable pour le commun des mortels, mais parfaitement normal pour la Greluche.

Avoir un sens aigu des priorités

Parce que quand on vit à 100 à l'heure, il faut savoir montrer un esprit incisif en toute circonstance: évaluer, trancher, décider, pourraient être les mantras de la business Greluche, sauf que ... plus souvent qu'il ne le faudrait, il pourrait vous arriver de surprendre ce type de discussion :

- Alors, j'ai la combi-short noire un peu cool qui fait de jolies fesses, ou la combi-short noire un peu plus habillée, ou la combi-short noire un peu courte (mais ça ne me pose pas de problèmes de montrer mes jambes), je mets laquelle??? Sachant que cette variante se décline à l'infini avec chaussures, accessoires, maquillage, parfums ...

L'art d'être une greluche

- Bon, je me suis acheté les dernières Nike en rose et en noir et rooooh j'ai envie de les acheter en blanc aussi, en même temps, j'ai déjà des Converses, des Adidas et des Saint Laurent blanches?!!! Pfuuuu faudrait ptêtre que je me fasse un nouveau dressing, faudrait ptêtre que je déménage en fait ...???!!!

En période de soldes (lire aussi : "Ces trucs qu'on persiste à faire ou à croire en dépit du bon sens": En virée shopping), les forfaits mobiles explosent : "J'ai vu un top imprimé, un peu loose trop mimi chez Essentiel" "oui, et?" "baaah j'en ai déjà quelques-uns" "normal, ils en font à chaque saison" "oui, mais il est à - 50%" "ben prends-le alors": parce qu'une Greluche, c'est solidarité et empathie avant tout, même en période de guerre.

Jongler comme personne entre cure de détox et resto hype

La Greluche est tout de même un peu narcissique, enfin, elle aime prendre soin d'elle, comprenez : elle aime les compliments, et elle ne recule devant aucun sacrifice pour recueillir, avide, quelques :

- T'as l'air en forme

- Ton teint est lumineux

- What??? Tu as ** ans !!! Meuh nooon, tu fais 10 ans de moins

Et pour ce faire elle n'hésite pas à commander, sur des sites douteux, la dernière poudre chinoise en vogue (tu sais celle qui nettoie le foie, te fais retrouver la mémoire, fait pousser les cheveux plus vite et diminue ton tour de taille ...), elle connaît les meilleurs nutritionnistes de la capitale, et la moitié des praticiens new-âge du pays. Bien entendu, les cures diverses et variées (on vous en a parlé : Tendance DETOX: on vous met au JUS) font parties de son quotidien.

L'art d'être une greluche

A côté de ça, pourtant, elle ne résiste jamais à l'appel de l'apéro, de la bouffe improvisée ou du dernier restooùilfautabsolumentaller. Bien plus qu'un ventre plat et un teint frais, la Greluche a une bonne nature contre laquelle elle ne peut pas lutter. D'ailleurs, je dois vous laisser, j'ai ma soirée Netflix/burger.

Alors bonne rentrée à tous, et à très bientôt sur notre page facebook et notre blog pour de nouvelles aventures greluchesques.

Nos partenaires