L'exposition des collections d'art contemporain au coeur de Bruxelles en bonne voie

06/02/13 à 07:53 - Mise à jour à 07:53

Source: Weekend

La piste des anciens magasins Vanderborght, bâtiment appartenant à la Ville de Bruxelles, est la plus sérieuse pour héberger les oeuvres d'art moderne et contemporain des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique qui ne sont actuellement plus visibles, a affirmé mardi le secrétaire d'Etat à la Politique scientifique, Philippe Courard.

L'exposition des collections d'art contemporain au coeur de Bruxelles en bonne voie

© Reuters

La piste des anciens magasins Vanderborght, bâtiment appartenant à la Ville de Bruxelles, est la plus sérieuse pour héberger les oeuvres d'art moderne et contemporain des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique qui ne sont actuellement plus visibles.

La surface de l'ensemble situé au bout des Galeries du Roi et de la Reine, atteint près de 6.700 m2 répartis sur cinq niveaux, auxquels il faut rajouter 1.554,5 m2 de réserves.

Cela permettra d'exposer les collections des XXe et XXe siècles, d'organiser des expositions temporaires et des activités pédagogiques et éducatives, d'installer un art/bookshop, ainsi qu'un espace événementiel et des bureaux. La rénovation coûterait environ dix millions d'euros.

La rénovation des salles qui accueillaient les collections "art moderne" et "art contemporain" aux Musées Royaux des Beaux-Arts est en cours afin d'y installer le Musée Fin de siècle, qui présentera, entre autres, la collection d'objets d'art nouveau offerte en dation à la Région de Bruxelles-Capitale par les époux Gillon et Crowet et cédée ensuite aux Musées.

M. Courard a enfin précisé qu'il lançait l'étude d'un projet de partenariat public-privé, associant les Musées Royaux, la Ville de Bruxelles et des partenaires privés, afin de monter un projet de rénovation du bâtiment qui permette d'arriver à l'équilibre financier. Weekend.be avec Belga

Nos partenaires