L'Opel Agila à l'essai

24/06/08 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Weekend

Maniable en diable, l'Opel Agila version 2008 est la bonne surprise de l'été.

L'Opel Agila à l'essai

© SDP

Zoom sur l'Opel Agila, la plus chouette des petites citadines. Maniable en diable, son habilité maximum et sa consommation raisonnable en font l'une des bonnes surprises de cet été.

Cette Opel Agila n'est pourtant pas un nouveau modèle. En effet, le premier modèle Agila est apparu en mai 2000 et n'était en réalité qu'une Suzuki Wagon R+ rebadgée. Dotée de traits anguleux et très sévères, elle inspirait peu la sympathie. Opel y remédie aujourd'hui avec cette toute nouvelle mouture, toujours imaginée conjointement avec son partenaire nippon, mais davantage dans l'air du temps, beaucoup plus sexy, plus ronde, avec des lignes plus actuelles et inédites.

En quoi est-elle plus surprenante ? Avec 20 cm de plus en longueur et une garde au toit plus haute, l'ensemble procure, notamment à l'avant, un plus grand espace. Homologuée 5 places (auparavant on casait difficilement quatre personnes), trois "petits" adultes trouvent place à l'arrière. L'espace pour les jambes restant toutefois assez limité.

Et pour l'habitacle ? La planche de bord, sobre et d'une présentation soignée, offre une bonne finition générale. On a particulièrement apprécié le petit levier de vitesses bien à portée de main ainsi que les nombreux rangements. La position de conduite est plutôt agréable même si les grands gabarits trouveront que le volant réglable en hauteur reste un peu bas. Le coffre n'est pas immense mais se rattrape par un double plancher (comme la Corsa) et un seuil de chargement affleurant, mais également plat quand on rabat la banquette arrière.

Ses qualités routières ? Dotée d'un freinage puissant et sécurisant, son comportement routier est bien équilibré. Par ailleurs, son confort de suspension est des plus agréables. Notons également - point hautement positif - un rayon de braquage très court et souple pour un stationnement aisé. Ceci complété par une consommation raisonnable.

Et au niveau sécurité ? L'Agila dispose de série de l'ABS, et de l'aide au freinage d'urgence, d'airbags frontaux et latéraux avant, de cinq ceintures à limiteur d'effort et, en option, l'ESP (Electronic Stability Program).

Comment définir l'Agila en trois adjectifs ? Sympa, féminine, pratique.

Les points à améliorer ? La sellerie est un peu ferme et le design du tissu des sièges manque disons... de discrétion. La banquette arrière pourrait plutôt coulisser qu'être rabattue...

Fiche technique
Opel Agila Enjoy
Moteur : 1,2 l (63 kW/86 CV)
Consommation moyenne : 5,5 l (chiffre constructeur)
Emission de CO2 : 131g/km
Prix de base de la voiture testée : 12 545 euros

Chantal Piret

En savoir plus sur:

Nos partenaires