La BMW 120d Cabrio à l'essai

21/02/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Weekend

Zoom sur la BMW 120d Cabriolet qui clôture la famille "Série 1" de la marque.

La BMW 120d Cabrio à l'essai

Après les trois et cinq portes et le récent coupé, BMW clôture la famille "Série 1" en proposant la version cabriolet. Première constatation : à l'instar de sa plus grande rivale, l'Audi A3 cabriolet, la munichoise ne succombe pas à la mode du toit métallique, présentant plutôt un toit en toile. Grâce à cette capote souple peu encombrante, la Série 1 cabriolet conserve des proportions séduisantes et un coffre de belle proportion (305 l ou 260 l décapotée). Si par rapport à sa rivale, la manoeuvre d'ouverture et de fermeture est sensiblement plus longue (22 secondes contre seulement 9 pour l'Audi A3), la BMW fait toutefois preuve d'un plus grand souci du détail : des caches plastiques viennent recouvrir automatiquement les charnières métalliques une fois le toit décapoté. Résultat : la finition de la poupe se révèle de toute beauté. De série, la capote est entièrement automatique et accepte d'effectuer les manoeuvres d'ouverture/fermeture jusqu'à 50 km/h. Un tempo idéal pour décapoter à la moindre éclaircie. Histoire d'affirmer encore plus son statut de cabriolet "haut de gamme", la BMW Série 1 propose, en option, une capote de couleur anthracite intégrant des fils argentés sensés lui conférer des reflets chatoyants ! Seul bémol : l'insonorisation des bruits aérodynamiques sur autoroute (voiture fermée) est décevante pour un véhicule de cet acabit.

Niveau habitabilité, la BMW Série 1 cabriolet offre suffisamment d'espace pour embarquer quatre adultes. Les passagers arrière déploreront peut-être juste leur position particulière (le corps est fortement décalé vers le centre du véhicule par rapport aux jambes). Au niveau du comportement routier, celui-ci se révèle excellent. Malgré l'augmentation du poids du véhicule (environ 120 kg de plus que le coupé), la Série 1 cabriolet conserve un train avant très incisif et est particulièrement grisante à conduire. Côté moteur, on retrouve 4 mécaniques essence (118i, 120i, 125i et 135i) dont les puissances s'échelonnent de 143 à 306 ch. Pour satisfaire le plus grand nombre, un moteur diesel est également disponible : la 120d (177 ou 163 ch sur demande).

Fiche technique
CYLINDRÉE : 1 995 cc
PUISSANCE : 177 (163) ch à 4 000 tr/min
COUPLE : 350 Nm entre 1 750 et 3 000 tr/min
POIDS : 1 585 kg
VOLUME DE CHARGEMENT : 305 l (260 décapoté)
0-100 KM/H : 8,1 s
VITESSE MAXI : 222 km/h
CONSOMMATION MOYENNE : 5,1 l
EMISSIONS CO2 : 134 gr/km
PRIX DE BASE : 32 900 euros

Points forts
Comportement dynamique de premier ordre
Finition globale impeccable
Moteurs performants et sobres

Points faibles
Insonorisation aérodynamique de la capote sur autoroute
Absence de motorisation diesel d'accès (118d par exemple)
Freins peu endurants si le rythme s'accélère

Jean-François Christiaens

En savoir plus sur:

Nos partenaires